AccueilActualitéNationalLe président Tebboune réaffirme l'engagement de l'Etat à poursuivre le soutien à...

Le président Tebboune réaffirme l’engagement de l’Etat à poursuivre le soutien à l’investissement

- Advertisement -

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a réaffirmé l’engagement de l’Etat à poursuivre son soutien à l’investissement, à faciliter les procédures d’investissement et à donner une plus grande impulsion aux exportations hors hydrocarbures.

Lors d’une émission spéciale diffusée jeudi soir par la Télévision algérienne sur l’inauguration par le président de la République de la 55e édition de la Foire internationale d’Alger (FIA), lundi dernier, le président a réitéré la volonté de l’Etat d’accompagner les porteurs de projets et les entreprises industrielles dans l’élargissement de leurs investissements, notamment dans les domaines de l’électronique, de la sidérurgie et des industries agroalimentaires.

The graduate Fair

Dans ses échanges avec plusieurs représentants d’entreprises présentes à la foire, le président de la République a salué les progrès réalisés par le secteur industriel national, notamment l’augmentation du taux d’intégration nationale au cours des dernières années, soulignant la disposition des pouvoirs publics à s’engager dans les solutions et les innovations proposées par les start-up.

A cet égard, et lors de sa halte au stand de l’Agence algérienne de promotion de l’investissement (AAPI), le président de la République a insisté, selon l’APS, sur la nécessité d' »accélérer et de faciliter les procédures d’investissement », appelant les responsables de l’agence à accorder une attention particulière à certaines wilayas, dont Saïda, Djelfa, Laghouat et Khenchela, en matière de facilitation de la réalisation de projets d’investissement dans de nombreux secteurs.

Selon un bilan présenté à l’occasion, le nombre de projets d’investissement enregistrés au niveau de cette agence a atteint environ 7500 projets, dont 129 projets pour des opérateurs étrangers, d’une valeur globale de près de 3500 milliards de DA.

Cevital appelé à investir dans des fermes de cultures oléagineuses au Sud

Dans le domaine des industries agroalimentaires, le président de la République a pris connaissance des projets du groupe ’’Cevital’’ dans le domaine de la culture des graines oléagineuses et de la betterave sucrière, soulignant qu' »il faut atteindre une production d’au moins 2,5 à 3 millions de tonnes de grains oléagineuses pour pouvoir lever les restrictions sur l’exportation des huiles alimentaires ».

Il a également appelé le groupe à investir dans des fermes de cultures oléagineuses dans les wilayas d’Adrar, In Salah, El Bayadh et Ouargla pour contribuer à la sécurité alimentaire nationale, mettant en exergue l’importance de la contribution des fermes pilotes dans les industries agroalimentaires.

Concernant le domaine industriel, le président de la République s’est dit satisfait quant aux taux d’intégration atteints par le groupe ’’Condor’’ dans le domaine des produits électroménagers et électroniques, notamment les smartphones, qui oscillent entre 40 et 80%.

S’agissant de la sidérurgie, et au niveau du stand de l’entreprise Tosyali-Algérie spécialisée dans la métallurgie, le président de la République a mis en exergue l’importance de cette filière dans la diversification des exportations hors hydrocarbures du pays.

« Nous œuvrerons pour que notre production de fer et de tôles d’acier algériennes puissent intégrer le marché européen et nous mèneront des discussions avec l’Union européenne à cet effet », a-t-il dit.

Selon les explications fournies lors de la visite, la production de l’entreprise « devrait atteindre 5 millions de tonnes l’année prochaine, avec un objectif d’exportation de 3 milliards de dollars. »

Projets des lignes El Meniaâ -Adrar, In Salah, Tamanrasset et Reggane

Concernant l’infrastructure ferroviaire, le président de la République a mis l’accent sur le caractère « stratégique et urgent » des projets des lignes ferroviaires dans le sud du pays citant particulièrement les lignes minières de Gara Djebilet -Tindouf et de Bled El Hadba-Annaba.

Lors de sa halte au pavillon de l’Agence nationale des études et du suivi des investissements dans le secteur ferroviaire, le président de la République a souligné qu’en seconde phase, il sera procédé au lancement des projets des lignes El Meniaâ -Adrar, In Salah, Tamanrasset et Reggane.

Il a en outre souligné, dans le même contexte, l’importance de la décision de création d’un nouveau groupe ferroviaire d’ingénierie et de réalisation, annoncé récemment, rappelant que les entreprises algériennes ont actuellement une parfaite maitrise des technologies de réalisation des ponts, aqueducs et lignes ferroviaires.

Le président de la République a également visité le pavillon des entreprises de l’industrie militaire relevant du ministère de la Défense nationale, où il s’est enquis des dernières réalisations de ces entreprises pionnières en matière d’armes, comme le fusil de précision de conception 100% algérienne et le système de drones, à l’instar du prototype « Sakr al Jazaïr 1 ». Selon les explications fournies au président de la République, le système de ces avions est à 100% algérien (réalisation, conception et homologation) et l’expertise acquise par l’entreprise l’habilite à développer des avions plus gros.

La 55e édition de la FIA qui se poursuivra jusqu’à samedi prochain au Palais des expositions (Pins maritimes), connaît la participation de près de 700 exposants nationaux et étrangers, représentant 32 pays.

Organisé sous le haut patronage du président de la République, cette manifestation internationale qui confirme chaque année son statut de premier évènement économique se tient sous le thème « Passerelles d’échange et opportunités de partenariat et d’investissement », avec la Turquie comme « Invité d’honneur ».

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine