AccueilActualitéNationalZahana annonce la reprise prochaine du train entre l’Algérie et la Tunisie

Zahana annonce la reprise prochaine du train entre l’Algérie et la Tunisie

- Advertisement -

Le ministre des Transports, Mohamed El Habib Zahana, s’est exprimé, ce jeudi, sur la reprise du train entre l’Algérie et la Tunisie.

En visite dans la wilaya de Souk Ahras, le ministre a annoncé que la gare ferroviaire ayant fait l’objet d’une opération de réaménagement est désormais prête et sera prochainement rouverte en prévision de la reprise des dessertes sur la ligne ferroviaire Annaba-Souk Ahras (Algérie)-Tunis (Tunisie).

The graduate Fair

Lors de son inspection des stands des douanes et de la police des frontières dans cette gare, le ministre a appelé à « garantir impérativement la sécurité et les meilleures conditions de repos aux voyageurs se rendant en Tunisie via cette ligne qui sera prochainement relancée et à améliorer la qualité des services ».

M. Zahana a salué, selon l’APS, les efforts des autorités de la wilaya pour réhabiliter cette gare inexploitée depuis plusieurs années, estimant que cela s’inscrit dans le cadre de la volonté politique des autorités algériennes et tunisiennes de relancer cette ligne.

Le ministre a affirmé sur site que « les espaces d’accueil dans cette gare disposent de toutes les conditions de sécurité pour les voyageurs auxquelles veillent les deux directions générales des Douanes et de la Sûreté ainsi que les travailleurs du secteur ferroviaire », ajoutant qu’ »il sera procédé parallèlement à la relance du train du littoral depuis Souk Ahras vers les plages des wilayas d’Annaba et Skikda ».

La durée du traitement de transit pour chaque voyageur est d’une minute

Selon les explications données à l’occasion, la distance entre la gare de Souk Ahras et la Tunisie est de 57 km et le train qui en assure la desserte dispose de quatre wagons capables d’accueillir 320 voyageurs soit 80 par wagon tandis que la durée du traitement de transit pour chaque voyageur est d’une minute.

Selon l’exposée du directeur de wilaya des Transports, Toufik Djeddi, le réseau routier de la wilaya est long de 2.878 km dont 510 km de routes nationales, 391 km de chemins de wilaya et 1.127 km de chemins communaux alors que son réseau ferroviaire est constitué de 154 km exploités pour le transport de marchandises, de matières premières et de voyageurs.

Ce réseau ferroviaire est composé de deux axes le premier Annaba-Souk Ahras-frontières tunisiennes de 89 km et le second Souk Ahras-Kouif (Tébessa) sur 65 km, selon le même responsable qui a précisé que 109 des 154 km de chemin de fer de la wilaya sont électrifiés faisant état de 13 gares ferroviaires dont quatre principales (Souk Ahras, Tardja, M’daourouch et Oued Kebrit) et neuf secondaires.

Le ministre a inspecté l’entreprise publique de transport urbain et suburbain de Souk Ahras qui exploite 30 bus déployés sur 9 lignes et a insisté sur la qualité des services publics avant de clôturer sa visite par l’inspection de la gare routière de catégorie A du chef-lieu de wilaya entrée en activité en 2013 et fréquentée annuellement par 1,1 million voyageurs.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine