AccueilEntreprises-ManagementIntelligence artificielle : le géant américain Nvidia arrive en Algérie via l'opérateur...

Intelligence artificielle : le géant américain Nvidia arrive en Algérie via l’opérateur Ooredoo

- Advertisement -

Les technologies du géant américain Nvidia vont faire leur entrée en Algérie via l’opérateur qatari des télécommunications Ooredoo. En effet, Nvidia et Ooredoo viennent de signer un accord pour déployer sa technologie d’intelligence artificielle (IA) dans les centres de données du groupe qatari dans les pays où il est présent.

Dans un communiqué, Ooredoo a déclaré que cela fera de lui la première entreprise de la région capable de donner à ses clients des centres de données au Qatar, en Algérie, en Tunisie, à Oman, au Koweït et aux Maldives un accès direct à la technologie de traitement graphique et d’IA de Nvidia.

The graduate Fair

Nvidia est une société multinationale américaine spécialisée dans les technologies graphiques et l’intelligence artificielle. Fondée en 1993, elle est devenue un leader mondial dans la conception de processeurs graphiques (GPU) pour les ordinateurs personnels, les stations de travail et les serveurs.

« Nos clients B2B, grâce à cet accord, auront accès à des services auxquels leurs concurrents n’auront probablement pas accès pendant encore 18 à 24 mois », a déclaré le PDG d’Ooredoo, Aziz Aluthman Fakhroo, lors d’une interview à l’agence britannique Reuters.

De son côté, Ronnie Vasishta, vice-président senior des télécommunications chez Nvidia, a déclaré que fournir cette technologie permettra à Ooredoo d’aider plus efficacement ses clients à déployer des applications d’IA générative.

Les deux sociétés n’ont pas divulgué la valeur de l’accord, qui a été signé en marge du TM Forum à Copenhague (Danemark) le 19 juin, selon Reuters, qui souligne qu’Ooredoo n’a pas non plus révélé quel type exact de technologie Nvidia il installera dans ses centres de données, indiquant que cela dépend de la disponibilité et de la demande des clients.

A noter que Ooredoo est l’un des trois opérateurs mobiles activant en Algérie, avec Mobilis et Djezzy (opérateurs publics). Selon l’Autorité de régulation de la poste et des communications électroniques (ARPCE), Ooredoo Algérie a affiché 13,10 millions d’abonnés au 31 décembre de 2023 avec 25,44% de part de marché. Mobilis arrive en tête avec 22,51 millions d’abonnés et une part de marché estimée à 43,70%. Il est suivi par Djezzy avec 15,89 millions d’abonnés et 30,86% de part de marché.

Cet accord marque le premier lancement à grande échelle de Nvidia dans une région où Washington a limité les exportations de puces américaines sophistiquées afin d’empêcher les entreprises chinoises d’utiliser les pays du Moyen-Orient comme une porte dérobée pour accéder à la toute dernière technologie d’IA, rappelle Reuters.

En outre, le PDG d’Ooredoo a indiqué que son groupe investit 1 milliard de dollars pour augmenter la capacité de ses centres de données régionaux de 20 à 25 mégawatts supplémentaires en plus des 40 mégawatts dont il dispose actuellement, et prévoit de presque tripler ce chiffre d’ici la fin de la décennie.

La société a scindé ses centres de données en une société distincte, suite à une décision similaire prise l’année dernière pour créer la plus grande société de pylônes du Moyen-Orient dans le cadre d’un accord avec Zain du Koweït et TASC Towers Holding de Dubaï. Ooredoo prévoit également de scinder ses câbles sous-marins et son réseau de fibre optique en une entité distincte, selon Fakhroo.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine