AccueilActualitéNationalMédias : Fin de publication pour Radio M

Médias : Fin de publication pour Radio M

- Advertisement -

Un autre média disparaît du paysage médiatique national. Il s’agit de Radio M, fondée en 2013 par le journaliste en prison, El Kadi Ihsane. En effet, Radio M a annoncé, ce mercredi 19 juin, la cessation définitive de sa publication, après 11 années d’activité.

« C’est avec le cœur lourd que nous, journalistes de Radio M, vous annonçons la cessation de publication de notre site web », indique l’équipe de la radio dans un communiqué, précisant que le 13 juin 2024, la Cour d’appel d’Alger a confirmé la dissolution d’Interface Médias, entreprise éditrice de Radio M, la confiscation de tous ses biens saisis, et dix millions de dinars d’amende. Interface Médias a également été condamnée à dédommager l’Autorité de régulation de l’audiovisuel (ARAV) à hauteur d’un million de dinars, selon la même source.

The graduate Fair

« En plus de ce lourd jugement, l’entrée en vigueur prochaine d’un nouvel arsenal juridique régissant les médias algériens rend notre activité impossible », explique Radio M, qui rappelle « l’arrestation de directeur de publication, Ihsane El Kadi, en décembre 2022, la saisie du matériel de la radio et la mise sous scellés de son siège ». Ihsane El Kadi a été condamné à sept ans de prison dont cinq ferme et Interface Médias a été pousuivie en justice.

Le titre a continué à exister mais dans des conditions difficiles. Le site web de la radio est devenu inaccessible sur le web en Algérie début 2023. Cette continuité a été rendue possible grâce aux efforts d’une équipe de rédacteurs bénévoles.

« Le chemin parcouru en 18 mois est significatif des efforts fournis et honore les femmes et les hommes qui ont tant bien que mal maintenu un titre dont on pouvait penser qu’il allait disparaître avec l’arrestation de son fondateur. Aujourd’hui, nous sommes arrivés à une étape où nous considérons qu’il n’est plus possible de maintenir la publication de Radio M et ce pour toutes les raisons évoquées », lit-on dans le communiqué de la radio.

Et d’ajouter : « Nous prenons la décision, la plus douloureuse qui soit pour l’équipe qui l’a vu naître et fait vivre, de mettre fin à la publication de Radio M. Nous restons malgré tout optimistes pour une renaissance de la liberté d’expression, la libération d’Ihsane El Kadi et de tous les autres détenus d’opinions et un retour – l’avenir nous le dira d’une presse indépendante en Algérie. Ce sera notre combat », indique la même source. « En attendant, l’équipe de Radio M continuera à militer pour la libération d’Ihsane El Kadi et de tous les autres détenus d’opinion en Algérie », conclut le communiqué.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine