AccueilénergieNaturgy : Criteria à la recherche d'un nouvel acquéreur de ses parts

Naturgy : Criteria à la recherche d’un nouvel acquéreur de ses parts

- Advertisement -

Après l’échec de l’offre de l’émirati Taqa d’Abu Dhabi, la holding espagnole Criteria recherche un nouveau partenaire pour une éventuelle OPA sur ses actions dans la société gazière espagnole Naturgy, a déclaré lundi une source de Criteria à l’agence Reuters.

Criteria, qui détient 26,7% de Naturgy, est ouverte à tout actionnaire susceptible de favoriser la croissance du plus grand groupe gazier espagnol, a précisé la source de Reuters, ajoutant que Criteria n’aime pas agir seule lorsqu’il s’agit d’entreprises qu’elle juge stratégiques.

The graduate Fair

La semaine dernière, lorsque Criteria a abandonné son projet de rachat de Naturgy avec Taqa comme partenaire, elle a déclaré qu’elle « explorait de nouvelles options » pour soutenir le plan de transformation de l’entreprise énergétique espagnole. Elle a également réaffirmé son engagement en tant qu’investisseur à long terme dans Naturgy.

Criteria, qui est la branche d’investissement de la Fondation La Caixa, recherche des actionnaires à long terme et ceux qui adhèrent à sa stratégie à long terme, a déclaré la source de Reuters. Criteria serait probablement ouverte à la scission de Naturgy en différentes unités, mais seulement si cela apportait de la valeur, a ajouté la même source.

L’émirati Taqa était en pourparlers de rachat avec les trois plus gros actionnaires de Naturgy, Criteria et les fonds de capital-investissement CVC et GIP, qui détiennent chacun plus de 20%. Une autre source proche du dossier a déclaré que l’accord avait été annulé en raison de désaccords sur le prix et de problèmes de gouvernance, sans plus de précisions.

Le journal espagnol El Mundi a rapporte la semaine derniere que « la plus grande OPA prévue sur le marché espagnol, d’une valeur supérieure à 25 milliards d’euros, est avortée ». « Le président de Taqa, le ministre des Investissements des Emirats, Mohamed Hassan AlSuwaidi, et son conseil d’administration ont finalement rejeté l’OPA négociée par son PDG, Jasim Husain Thabet, avec son homologue chez Criteria, Ángel Simón », a écris le journal.

A noter que le groupe Sonatrach détient 4,1% des parts dans Naturgy, qui est un important client pour le gaz algérien et possède 49% du gazoduc Medgaz, qui relie l’Espagne à l’Algérie, son principal fournisseur de gaz. Sonatrach est actionnaire majoritaire du gazoduc avec 51% des parts depuis mai 2020, suite à l’acquisition des parts de l’autre entreprise espagnole Cepsa. La société espagnole avait signé des contrats d’approvisionnement «take or pay» avec l’Algérie jusqu’en 2032. L’Algérie étant le principal fournisseur de l’Espagne en gaz.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine