AccueilénergiePétrole : le Brent à plus de 85 dollars

Pétrole : le Brent à plus de 85 dollars

- Advertisement -

Les cours du pétrole ont terminé en hausse mardi, sur la lancée de la remontée de la veille, les analystes misant sur une reprise de la demande à la saison estivale, qui avait déjà propulsé les prix du brut lundi.

Le cours du baril de Brent de la mer du Nord, pour livraison en août, a gagné 1,28%, à 85,33 dollars. Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI), pour livraison en juillet, a grimpé de 1,54%, à 81,57 dollars. dollars. « Le marché a suivi la reprise de la veille et il n’y a guère eu de nouvelles majeures », a commenté Andy Lipow, analyste de Lipow Oil Associates.

The graduate Fair

« Il existe une conviction croissante selon laquelle les stocks mondiaux de pétrole commenceront bientôt à baisser, ce qui devrait soutenir durablement les prix du pétrole au second semestre » en raison de la « demande de la saison estivale », a expliqué à l’AFP Tamas Varga, analyste de PVM Energy.

« Après l’impressionnant bond » de lundi, les prix ont connu en début de séance une faiblesse passagère motivée par des prises de bénéfices, sans entamer la tendance haussière du moment, a précisé M. Varga.

Lundi, le prix du Brent avait déjà bondi de 1,97%, tandis que celui du WTI s’était relevé de 2,40%. Pour Andy Lipow, les membres de l’alliance Opep+ continuent de « travailler le marché » en maintenant leur position sur l’idée que la croissance de la demande globale d’énergie est bonne et que les coupes de production ont été efficaces.

Début juin, l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et ses alliés au sein de l’Opep+ ont annoncé que ces réductions, qui portent sur 2,2 millions de barils par jour, allaient progressivement disparaître à partir d’octobre.

Mais l’Opep+ « a tout fait pour rassurer le marché » sur le fait qu’elle se laisse aussi la possibilité de ne pas réintroduire comme prévu ces millions de barils par jour à partir de cet automne, si le marché est excédentaire, ont relevé les analystes de DNB.

Un incident maritime est survenu à la fin de la semaine dernière à Singapour, où un remorqueur est entré en collision avec un tanker, provoquant une marée noire sur l’île de Sentosa, destination en vogue pour les vacanciers.

« Ce n’est pas un incident qui affecte la production. Mais Singapour est un endroit important pour les échanges et le stockage de pétrole, aussi il pourrait s’en suivre quelques perturbations d’approvisionnement à court terme dans la région », a noté Andy Lipow.

AFP

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine