Accueilla deuxTizi-Ouzou : Un nouveau CHU de 500 lits en perspective

Tizi-Ouzou : Un nouveau CHU de 500 lits en perspective

- Advertisement -

Après une décennie d’attente, la wilaya de Tizi-Ouzou s’apprête à accueillir un nouveau centre hospitalo-universitaire (CHU) de 500 lits.

La première pierre de ce projet, relancé grâce à l’amélioration de la situation financière du pays, devrait être posée par le président de la République Abdelmadjid Tebboune lors de sa prochaine visite dans la wilaya, rapporte le quotidien public Horizons.

The graduate Fair

Implanté sur un vaste site de 18,5 hectares, le nouveau complexe sanitaire comprendra un CHU de 500 lits, un hôpital du rein, un hôpital mère-enfant et une faculté de médecine moderne. Cette infrastructure de pointe permettra de renforcer considérablement le maillage sanitaire de la wilaya, qui dispose déjà d’un parc hospitalier conséquent, détaille la même source.

Le secteur de la santé à Tizi-Ouzou compte actuellement un CHU existant avec 1099 lits, quatre établissements hospitaliers spécialisés (EHS) d’une capacité totale de 632 lits, huit établissements publics hospitaliers (EPH) avec 3011 lits, huit secteurs sanitaires (EPSP) gérant 61 polycliniques, 30 services d’urgence et 321 salles de soins, ainsi que huit centres d’hémodialyse pour 134 générateurs, selon les chiffres communiqués par Farid Salmi, le directeur local de la santé et de la population (DSP).

Le secteur privé est également bien présent dans la wilaya, avec 16 établissements hospitaliers privés (EHP) offrant 429 lits d’hospitalisation, cinq cliniques ambulatoires spécialisées, dix centres d’hémodialyse avec 148 générateurs, deux cliniques dentaires et 19 unités de transport sanitaire exploitant 58 ambulances et 89 VSL.

En matière de formation, la wilaya dispose d’une faculté de médecine, de deux instituts de formation paramédicale avec 380 places pédagogiques et 470 places d’internat, et de six annexes paramédicales détachées (formation d’aides-soignants).

Malgré ce maillage sanitaire dense, des besoins spécifiques demeurent, notamment en gériatrie. La mise en place d’une unité de gériatrie est vivement souhaitée par la population et les professionnels de la santé pour une meilleure prise en charge des personnes âgées.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine