AccueilActualitéNationalUn projet pour faire de Magros un réseau de distribution des produits...

Un projet pour faire de Magros un réseau de distribution des produits agricoles

- Advertisement -

Le ministre du Commerce et de la Promotion des exportations Tayeb Zitouni a annoncé, jeudi à Mascara, que son département ministériel étudie actuellement le projet de faire de la Société de réalisation et de gestion des marchés de gros (Magros), un réseau de distribution des produits agricoles au niveau national, et ce dans le cadre des efforts de son secteur visant à organiser et réguler le marché.

Lors d’un point de presse, en marge de sa visite d’inspection à la wilaya de Mascara, le ministre a indiqué que son ministère « étudie actuellement un projet visant à faire de la Société de réalisation et de gestion des marchés de gros, un réseau de distribution des produits agricoles au niveau national », et ce, dans le cadre des efforts de son département ministériel visant à organiser et réguler le marché ».

The graduate Fair

52.318 commerçants pour assurer la permanence durant l’Aïd El Adha

Par ailleurs, le ministre a annoncé la mobilisation de 52.318 commerçants au niveau national pour assurer la permanence, lors des jours de l’Aïd El Adha, alors que 2.600 agents veilleront à l’exécution du programme de permanence.

M. Zitouni a souligné, selon l’APS, que ces commerçants sont répartis sur plusieurs domaines, dont les boulangeries, les commerces, les centres commerciaux et les unités de production, appelant les commerçants et les opérateurs économiques concernés à la nécessité de contribuer au succès du programme de permanence de l’Aïd El Adha.

Le ministre a, en outre, précisé que 762.266 entreprises économiques sont recensées au niveau national, inscrites au registre de commerce, durant ces quatre dernières années, permettant la création de postes d’emploi supplémentaires en faveur de l’économie nationale.

30 milliards de dollars d’exportations hors hydrocarbures à l’horizon 2029

Il a noté que son département ministériel poursuivra les réformes structurantes sur le volet économique « en vue d’atteindre les objectifs élaborés pour atteindre un volume d’exportations hors hydrocarbures d’une valeur de 30 milliards de dollars à l’horizon 2029 ».

Le ministre a souligné que « la politique économique du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a permis d’exporter des matériaux de construction, dont le ciment, pour une valeur de 2 milliards de dollars, ainsi que d’autres matériaux ».

Il a souligné que « le Centre national du registre de commerce s’est adapté à la politique du président de la République dans le domaine de la numérisation, et rapprocher l’administration du citoyen à travers la création d’une plateforme numérique qui fournit tous les services numériques aux commerçants et opérateurs économiques ».

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine