AccueilActualitéNationalRetards des trains : la SNTF explique les raisons

Retards des trains : la SNTF explique les raisons

- Advertisement -

Le directeur central de la clientèle de la Société nationale de transport ferroviaire (SNTF), Farid Halliche, a expliqué, ce jeudi, les raisons des retards des trains.

« C’est vrai que nos trains ne sont pas ponctuels, mais il y a des causes derrière », a-t-il dit sur les ondes de la radio Chaîne 3. Il a relevé que « les retards sont plus palpables sur la banlieue algéroise, en raison du nombre important de trains qui y circulent ».

The graduate Fair

M. Halliche a cité l’exemple de la ligne entre Alger et El Affroune (wilaya de Blida) sur une distance de 70 km avec un train d’une vitesse de 100 km, ce trajet prend 45 minutes, impossible actuellement, selon le directeur central, qui a énuméré plusieurs raisons : « l’état de la voie ferrée qui ne permet de rouler à 100 km », « le problème des installations de sécurité » et « les dérangements dans les signaux ».

Cela contraint, selon lui, le conducteur du train « à observer des ralentissements de la circulation et qui augmente le temps des parcours ». « Actuellement, on enregistre en moyenne sur la banlieue algéroise 30 minutes par jour. Ces des retards qui se cumulent tout au long de la journée », a-t-il relevé, soulignant, toutefois, qu’ »il n y a pas de suppression de trains. Tout le programme est réalisé avec des retards ».

Pour y remédier à ces retards, M. Halliche a fait état d’ »une vaste remise à niveau de la voie ferrée engagée sur la banlieue algéroise, notamment là où il y a des problèmes et des ralentissements ». Selon lui, cela permettra « d’absorber et faire diminuer ces retards jusqu’à des niveaux acceptables ».

Le directeur central de la SNTF a évoqué d’autres causes qui se répercutent sur la ponctualité des trains. Il a cité les actes de caillassage des trains et les personnes qui circulent sur les voies ferrées. Selon lui, ces actes existent toujours, malgré les campagnes de sensibilisation menées par la SNTF.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine