AccueilEntreprises-ManagementRécupération de Fertial par Sonatrach : Arkab s'exprime

Récupération de Fertial par Sonatrach : Arkab s’exprime

- Advertisement -

Le ministre de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab a affirmé, jeudi à Alger, que la récupération par Sonatrach de l’entreprise Fertial, dont les parts du Grupo espagnol Villar Mir (GVM) ont été toutes cédées à Asmidal (filiale de Sonatrach) profiterait à l’économie nationale, notamment à travers la contribution au développement de la filière Pétrochimie.

« L’entreprise Fertial relève désormais à 100% de Sonatrach, ce qui profitera à l’économie nationale », a indiqué M. Arkab lors d’une plénière à l’Assemblée populaire nationale, consacrée aux questions orales.

The graduate Fair

Le Groupe espagnol Villar Mir a cédé à Asmidal (filiale du groupe Sonatrach) la totalité de ses parts dans l’entreprise Fertial, mettant ainsi un terme au différend les oppose en arbitrage international, a annoncé jeudi la compagnie nationale des hydrocarbures.

A cet effet, Asmidal détient la totalité de l’entreprise « Fertial » spécialisée dans la production des engrais, sachant que, par le passé, les actions de cette entreprise étaient partagés entre le GVM (49%) et Asmidal (51%).

Répondant à une question concernant la possibilité de relancer l’activité de l’unité d’Asmidal spécialisée dans la production des détergents et des produits chimiques dissoute en octobre 2011, le ministre a précisé que « la relance de son activité par Sonatrach s’inscrit dans le cadre de la stratégie actuelle du groupe ».

A ce propos, le ministre a mis l’accent sur la nécessité de « rattacher cette unité au groupe Asmidal pour la production des matières pétrochimiques à valeure ajoutée, à savoir les engrais et les fertilisants qui connaissent une demande accrue sur le marché ».

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine