AccueilEntreprises-ManagementServices parapétroliers : Viridien remporte un important contrat en Algérie

Services parapétroliers : Viridien remporte un important contrat en Algérie

- Advertisement -

Le groupe français Viridien (ex-CGG) a remporté un important contrant dans le domaine des hydrocarbures en Algérie. Le groupe spécialisé dans les services parapétroliers a annoncé mercredi avoir été sélectionné par le Groupement Berkine, une co-entreprise entre le groupe Sonatrach et des partenaires internationaux, « pour l’imagerie sismique d’une étude à haute densité de 3 400 km² en cours d’acquisition sur les blocs B404a et B208 du bassin de Berkine, dans le sud-est de l’Algérie ».

« Pour apporter aux clients de nouvelles informations sur le sous-sol et, en particulier, pour augmenter la résolution de la structure géologique fine et faillée de cette zone, Viridien dédiera une équipe de scientifiques de son centre d’imagerie en France. Ces derniers s’appuieront notamment sur les dernières technologies avancées d’imagerie de Viridien et sur leur expérience inégalée dans la réussite de projets similaires d’imagerie sismique terrestre vastes et ultra-denses au Moyen-Orient », précise le groupe dans un communiqué.

The graduate Fair

« Viridien a été sélectionné pour mener à bien ce projet de premier plan en raison de son développement continu de technologies d’imagerie de pointe et de ses puissantes capacités de calcul haute performance. Ceci, associé à notre longue expérience en Algérie, qui remonte aux années 1950, à notre connaissance géologique approfondie du bassin de Hassi Messaoud et à la réussite récente d’une série de projets de retraitement dans le pays, fait de Viridien le partenaire privilégié pour livrer les meilleures images possibles du sous-sol nécessaires à la prise de décisions critiques pour le bon développement des champs », a déclaré Peter Whiting, EVP, Geoscience, Viridien.

A noter que lors de l’assemblée générale annuelle du 15 mai 2024, les actionnaires de la société ont approuvé la résolution visant à changer la dénomination sociale de CGG à Viridien. Mi-avril dernier, soit un mois avant ce changement de dénomination, la directrice générale du groupe français CGG spécialisé en services géophysiques et géologiques, Sophie Zurquiyah, avait été reçue par le ministre de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab.

Il convient de rappeler qu’en juillet 2022, Sonatrach et ses partenaires, Occidental, Eni, et TotalEnergies avaient signé à Alger un contrat d’hydrocarbures sur le périmètre contractuel de Berkine (Blocs 404 et 208), situé à 300 km au Sud Est de Hassi Messaoud. Dans le cadre de ce contrat, les parties s’étaient engagées à poursuivre le développement et l’exploitation de ce périmètre à travers un programme de travaux comprenant notamment :

Une acquisition sismique 3D haute densité ; Le forage de cent (100) puits pétroliers ; La reconversion de quarante-six (46) puits, principalement en puits à procédé WAG ; La réalisations d’études de schémas directeurs et d’optimisation des installations ; L’implémentation de solutions Oilfield digitalization ; La mise en œuvre de deux (02) projets pilotes EOR (Enhanced Oil Recovery) ; La réalisation de projets environnementaux relatifs à la réduction de l’empreinte carbone.

Le montant d’investissement global prévu pour la mise en œuvre de ce plan de développement et d’exploitation est estimé à près de 4 milliards de Dollars US et permettra à terme une récupération additionnelle de plus de 1 milliard de barils équivalents pétrole d’hydrocarbures, ce qui augmentera le taux moyen de récupération ultime à 55%.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine