AccueilActualitéNationalOuverture du Salon international "SIEE-Pollutec"

Ouverture du Salon international « SIEE-Pollutec »

- Advertisement -

La 19e édition du Salon international des équipements, des technologies et des services de l’eau « SIEE-Pollutec » s’est ouverte, lundi au Palais des expositions (SAFEX-Alger), avec la participation de 150 exposants, dont des représentants de dix pays étrangers, venus présenter des solutions innovantes et les nouvelles techniques utilisées dans les domaines du dessalement de l’eau de mer et du traitement des eaux usées.

L’ouverture du Salon s’est déroulée en présence des Secrétaires généraux des ministères de l’Hydraulique, de l’Energie et des mines, de l’Agriculture et du Développement rural, et de l’Economie de la connaissance, des Start-up et des micro-entreprises, qui ont sillonné les différents stands du Salon et reçu des explications sur les différents équipements exposés, ainsi que sur les nouvelles techniques utilisées dans le domaine de l’eau.

The graduate Fair

A cette occasion, le Secrétaire général du ministère de l’Hydraulique, Omar Bougueroua, a fait savoir que ce Salon constituait un pont de communication entre les opérateurs économiques et l’administration et un espace pour exposer les expertises et s’enquérir des nouvelles technologies du domaine de l’hydraulique, outre la possibilité de nouer des partenariats entre les sociétés participantes.

Les technologies les plus récentes seront exposées lors de cette édition, a indiqué M. Bougueroua qui a précisé qu’elle « intervient à une période cruciale marquée par la mise en œuvre de la stratégie du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune relative à l’orientation vers l’exploitation des ressources en eau non conventionnelles, à travers le dessalement de l’eau de mer pour faire face aux changements climatiques ».

Les sociétés nationales actives dans ce domaine, a-t-il poursuivi, œuvrent à exécuter cette stratégie et contribuer, ainsi, à fournir l’eau potable à la population et à améliorer les services publics dans ce cadre.

L’intervenant a également évoqué l’utilisation des eaux traitées, notamment dans le domaine agricole, à même d’économiser l’eau potable et de garantir la sécurité hydrique.

Prévu du 10 au 13 juin, cet évènement, le Salon connait la participation d’entreprises algériennes des deux secteurs, privé et public, avec un taux de plus de 70% de l’ensemble des exposants, outre des établissements bancaires et de services.

Il s’agit, entre autres, de la Société des eaux et de l’assainissement d’Alger (SEAAL) qui offre aux visiteurs du Salon, une visite virtuelle de ses installations et stations de traitement de l’eau potable et des eaux usées, outre l’organisation de rencontres bilatérales avec des fournisseurs internationaux en vue de sécuriser sa chaine d’approvisionnement, notamment les services de pièces de rechange, des produits chimiques et d’autres produits de traitement.

De son côté, le directeur général de l’Agence nationale de gestion intégrée de l’eau (AGIRE), Mohamed Deramchi, a présenté un exposé exhaustif sur les missions de cette Agence, créée en 2023 et placée sous la tutelle du ministère de l’Hydraulique, en vue de renforcer les capacités nationales de production d’eau épurée afin d’assurer la sécurité hydrique, en plus d’autres missions liées à la réalisation, à l’exploitation et à la maintenance des stations de dessalement de l’eau.

Quant au dessalement de l’eau, le directeur général de la société « Algerian Energy Company » (AEC), filiale de la Sonatrach, Mohamed Boutabba, a affirmé dans une déclaration à la presse que le lancement des essais techniques des stations de dessalement de l’eau de mer en cours de réalisation, est prévu fin décembre, ajoutant que ces projets seront livrés dans les délais impartis.

Par ailleurs, des entreprises étrangères représentant 10 pays prennent part à cet évènement: Turquie, France, Chine, Portugal, Italie, Allemagne, Brésil, Belgique, République Tchèque et Inde.

Plusieurs techniques innovantes utilisées dans le traitement de l’eau de mer, des eaux salées et des eaux usées en zones urbaines et industrielles, le pompage d’eau, l’approvisionnement et le montage des adoucisseurs industriels, et les filtres des eaux de puits.

Le salon verra l’organisation de plusieurs conférences sur divers sujets liés à la gestion des ressources en eaux non conventionnelles, la prévention et la lutte contre les inondations, l’hygiène et la sécurité environnementales, en sus de la gestion des services publics de l’eau et la réutilisation des eaux usées.

APS

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine