AccueilActualitéNationalMatières premières pharmaceutiques : construction de trois nouveaux sites de production à...

Matières premières pharmaceutiques : construction de trois nouveaux sites de production à Batna

- Advertisement -

Le ministre de l’Industrie et de la Production Pharmaceutique, Ali Aoun, a posé, ce mardi, la première pierre pour la construction de trois nouveaux sites de production de matières premières pharmaceutiques. M. Aoun était accompagné du ministre de l’Hydraulique, Taha Derbal, et du wali de Batna, Mohamed Ben Malek, selon un communiqué du ministère.

Le premier site, consacré à la production de cristaux d’insuline, est une première en Afrique. Il aura une capacité de production annuelle de 1500 kilogrammes, suffisant pour répondre aux besoins du marché national et générer un surplus pour l’exportation.

The graduate Fair

Ce projet représente un investissement de 1,7 milliard de dinars algériens, s’étend sur 5000 mètres carrés et créera plus de 200 emplois. La réalisation de ce site est prévue sur 36 mois, avec un transfert de technologie, détaille le communiqué.

Le deuxième site se concentrera sur la production de matières premières pour le paracétamol et l’acide salicylique. Sa capacité de production annuelle atteindra 2000 tonnes. Le coût de ce projet est estimé à 675 millions de dinars algériens et il s’étendra sur 6000 mètres carrés.

Ce site sera réalisé en partenariat avec la société iranienne IPF, avec une durée de réalisation de 18 mois et un transfert de technologie. Il devrait être opérationnel au cours du second semestre de 2024, selon la même source.

Le troisième site vise à produire des matières premières pour les maladies cardiovasculaires, les antidiabétiques et les anti-inflammatoires. Il aura une capacité de production annuelle de 4 tonnes et sera construit sur 10000 mètres carrés.

La réalisation de ce projet prendra 18 mois, avec un transfert de technologie, et représente un investissement total de 1,224 milliard de dinars algériens. Ce site devrait également entrer en service au cours du second semestre de 2024.

« Ces nouveaux projets devraient aider l’Algérie à progresser dans l’industrie pharmaceutique, réduire les importations et renforcer la souveraineté sanitaire du pays », indique le communique.

Le ministre Ali Aoun a souligné « l’importance de ces sites pour la wilaya de Batna » et a appelé « à une réalisation rapide de ces projets, conformément aux directives du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, qui souhaite voir le groupe Saidal retrouver sa place de leader. »

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine