AccueilénergieUSA : enquête sur soupçons d'entente sur les prix du pétrole réclamée

USA : enquête sur soupçons d’entente sur les prix du pétrole réclamée

- Advertisement -

Plus d’une vingtaine de sénateurs démocrates du Congrès des Etats-Unis ont demandé jeudi au ministère de la Justice d’enquêter sur des soupçons d’entente sur les prix dans l’industrie pétrolière et gazière aux Etats-Unis.

Les sénateurs -dont le chef de la majorité démocrate du Sénat, Chuck Schumer- s’appuient sur des investigations menées par l’autorité de la concurrence (FTC) dans le cadre d’une méga-fusion, qui ont mis en évidence des pratiques anticoncurrentielles de la part de dirigeants du secteur afin de gonfler les cours.

The graduate Fair

« Ces conclusions sont alarmantes et apportent une crédibilité aux craintes selon lesquelles la cupidité des entreprises maintient les prix artificiellement élevés », écrivent les sénateurs démocrates dans une lettre adressée au ministre de la Justice Merrick Garland.

Il est prié « d’utiliser tous les outils » disponibles pour éviter toute entente sur les prix et pour lancer des poursuites en justice face à de telles actions qui, selon les sénateurs, pourraient avoir accru les prix de l’essence, du diesel, du fuel de chauffage et du kérosène et avoir eu un « impact négatif réel » sur les ménages et les entreprises.

Les démocrates accroissent la pression sur les « Big Oil », les géants du secteur, au sujet des prix mais également des émissions de gaz à effet de serre, dans le contexte de la campagne pour l’élection présidentielle de novembre.

La FTC a donné son feu vert début mai au rachat par ExxonMobil de Pioneer Natural Ressources pour 60 milliards de dollars. Mais elle a accusé Scott Sheffield, patron de Pioneer, de s’être entendu avec des membres de l’alliance Opep+ des pays exportateurs de pétrole pour doper les prix.

Le régulateur a évoqué plusieurs conversations privées ainsi que des centaines de SMS entre M. Sheffield et des responsables de l’Opep, dans lesquels ils discutaient prix et production. le patron américain les assurait notamment que Pioneer s’efforçait de freiner l’approvisionnement pour soutenir les cours.

Selon les sénateurs, cela a contribué à une forte baisse de la production aux États-Unis et à une hausse de 94 cents par gallon (3,78 litres) de carburant depuis le début de la pandémie.

Le prix moyen du gallon d’essence aux États-Unis se situait jeudi à 3,57 dollars, contre autour de 2,50 dollars en janvier 2020. Les cours ont particulièrement remonté après le déclenchement de la guerre en Ukraine en février 2022.

La FTC a interdit à Scott Sheffield –qui n’a pas été poursuivi en justice jusqu’à présent– de siéger au conseil d’administration d’ExxonMobil, comme condition à son approbation de la fusion.

Une condamnation pour entente sur les prix peut entraîner jusqu’à un million de dollars d’amende et dix ans de prison pour une personne, et jusqu’à 100 millions de dollars d’amende pour une entreprise.

AFP

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine