AccueilAfriqueLa BAD lance sa nouvelle stratégie décennale et augmente ses capacités de...

La BAD lance sa nouvelle stratégie décennale et augmente ses capacités de financement de 70 milliards $

- Advertisement -

Le groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a annoncé, à l’occasion de la tenue de ses Assemblées annuelles 2024 à Nairobi (Kenya), le lancement officiel de sa nouvelle stratégie décennale 2024-2033 et l’augmentation de ses capacités de financement de 70 milliards de dollars.

La nouvelle stratégie décennale, approuvée récemment par le Conseil d’administration du groupe, définit les mesures décisives et urgentes que la BAD doit prendre pour aider les pays africains à relever leurs défis de développement et les appuyer pour pouvoir réaliser l’Agenda 2063 de l’Union africaine et les Objectifs de développement durable (ODD) des Nations unies, favorisant une croissance durable.

The graduate Fair

« En tant que première institution de financement du développement en Afrique, nous sommes parfaitement conscients que la prochaine décennie sera décisive pour la transformation du continent.

C’est pourquoi, alors que nous célébrons 60 ans passés à faire la différence dans les pays et les vies des populations d’Afrique, nous restons déterminés à accélérer le soutien que nous apportons aux pays africains », a déclaré le président du groupe de la BAD, Akinwumi Adesina, présentant la nouvelle stratégie lors des Assemblées annuelles 2024.

Cette stratégie a deux objectifs clés pour la prochaine décennie : accélérer la croissance verte inclusive et favoriser des économies prospères et résilientes, tout en mettant l’accent sur la durabilité, afin de trouver un équilibre entre les préoccupations environnementales, l’équité sociale et le progrès économique, explique-t-on à cette occasion.

« La stratégie décennale décrit la manière dont la Banque investira dans le meilleur atout de l’Afrique: ses jeunes hommes et femmes dynamiques. La population africaine, qui connaît la croissance la plus rapide au monde, offre au continent une fenêtre d’opportunité démographique sans précédent », a souligné M. Adesina.

Elle sera mise en œuvre en gardant le cap sur les cinq grandes priorités opérationnelles de la BAD, dénommées High: Eclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie, nourrir l’Afrique, industrialiser l’Afrique, intégrer l’Afrique et Améliorer la qualité de vie de ses populations.

Pour optimiser les résultats, tout en gérant les risques, la BAD compte rationaliser son modèle opérationnel pour accroître son efficacité, selon son président annonçant également une hausse des capacités de financement de 70 milliards de dollars.

APS

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine