AccueilActualitéNationalTransport maritime de marchandises : de nouvelles lignes et de nouveaux navires...

Transport maritime de marchandises : de nouvelles lignes et de nouveaux navires pour bientôt

- Advertisement -

La PDG du Groupe algérien des transports maritimes (GATMA), Nadia Rabia, a aborde, ce mercredi, le secteur du transport des marchandises, en faisant état de plusieurs projets en cours de réalisation en vue de renforcer la flotte de navires et son plan de charge, ainsi que sa part de marché.

Intervenant sur la radio chaîne 3, la PDG de Gatma a indiqué quil s’agit notamment de l’acquisition de trois gros navires vraquiers de capacité de 55.000 à 60.000 tonnes, et ce, pour renforcer la flotte de la nouvelle entité créée, Cnan El Djazair (entreprise regroupant Cnan Nord et Cnan Med).

The graduate Fair

Sur ce plan, Mme Rabia a affirmé que le cahier des charges de cette opération a été élaboré et validé par la Commission des marchés, avant l’entame, prochainement, des procédures d’acquisition de ces navires pour lesquels le Fonds national d’investissement a octroyé des prêts de l’ordre de 20 milliards DA.

Le Groupe maritime algérien a bénéficié, a-t-elle également mentionné, d’un budget de 5 milliards DA pour la remise en état de navigabilité de ces navires immobilisés et un montant de 2 milliards DA comme un fonds de roulement octroyé par le ministère des Finances via la Direction générale du Trésor.

Ouverture de lignes maritimes

Dans son plan d’action, le Groupe maritime compte se déployer en Afrique de l’Ouest avec le lancement, en juin prochain, d’une nouvelle ligne maritime de transport de marchandises vers Nouakchott (Mauritanie) et Dakar (Sénégal), a fait savoir Mme Rabia.

Le plan d’action du groupe comprend également l’ouverture d’une ligne maritime vers la Pologne avec un programme d’exportation de marchandises de 10.000 tonnes par mois.

Au niveau national, la PDG de GATAM a annoncé la réalisation d’un nouveau « dock flottant », un chantier naval, au niveau du port d’Arzew, devant permettre à l’Entreprise de réparation navale (Erenav) de s’engager dans la construction navale ainsi que le lancement d’une nouvelle activité de transport de marchandises sur le littoral algérien au profit des opérateurs économiques.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine