AccueilénergieLa demande mondiale de pétrole atteindra son pic dans 10 ans, selon...

La demande mondiale de pétrole atteindra son pic dans 10 ans, selon Goldman Sachs

- Advertisement -

D’après les analystes de Goldman Sachs, la demande mondiale de pétrole continuera de croître au moins pendant la prochaine décennie, en raison notamment du ralentissement des ventes de véhicules électriques (VE), maintenant ainsi la demande élevée de produits pétroliers jusqu’en 2034.

Prévisions de la demande de pétrole

The graduate Fair

La banque de Wall Street a révisé ses prévisions pour la demande de pétrole en 2030, l’augmentant de 106 millions à 108,5 millions de barils par jour (bpj).

Les experts anticipent désormais un pic de la demande mondiale de pétrole en 2034, atteignant environ 110 millions de bpj.

Ce sommet sera suivi d’une période de plateau jusqu’en 2040, avec une baisse modérée du taux de croissance annuel composé (TCAC) de la demande de 0,3 %.

Contribution des marchés émergents

La croissance de la demande sera principalement alimentée par les marchés émergents asiatiques, en particulier la Chine et l’Inde.

Ces deux économies joueront un rôle crucial dans l’augmentation de la demande mondiale de pétrole au cours des dix prochaines années, reflétant ainsi les attentes d’autres prévisionnistes du secteur .

Impact des véhicules électriques

Par ailleurs, Goldman Sachs a observé un ralentissement dans la dynamique des ventes de VE à l’échelle mondiale.

Les véhicules hybrides (HEV) et hybrides rechargeables (PHEV) s’avèrent plus compétitifs que prévu, influençant la demande de produits pétroliers.

Kota Yuzawa, analyste chez Goldman Sachs Research, souligne que ce ralentissement des ventes de VE rend le scénario baissier pour les ventes de VE plus probable .

Facteurs affectant les ventes de VE

Les analystes attribuent ce ralentissement à plusieurs facteurs : les préoccupations croissantes concernant les coûts d’investissement des VE, l’incertitude liée aux politiques gouvernementales à l’approche des élections, notamment aux États-Unis, et les inquiétudes sur la pénurie de stations de recharge rapide.

« Plusieurs constructeurs automobiles ont déclaré que les inquiétudes concernant l’autonomie et l’infrastructure de recharge augmentaient, ce qui pourrait amener les consommateurs à reconsidérer l’achat d’un véhicule électrique », selon Yuzawa.

Prix du Baril

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine