AccueilActualitéNationalPr Nibouche : la CNAS opte pour le partenariat à l'international pour...

Pr Nibouche : la CNAS opte pour le partenariat à l’international pour des soins en Algérie

- Advertisement -

Du nouveau dans la prise en charge des patients dont les pathologies nécessitent des transferts à l’étranger. Dans sa nouvelle stratégie, récemment élaborée, la CNAS (Caisse nationale des assurances sociales) opte pour des soins prodigués en Algérie via des partenariats à l’international dans des structures de haut niveau.

C’est ce qu’a dévoilé, ce lundi, le professeur Djamel Eddine Nibouche, président de la commission médicale nationale à la CNAS lors de son passage à l’émission L’invité de la rédaction de la chaine 3 de la Radio Algérienne.

The graduate Fair

« La prise en charge des patients algériens que l’on transfert à l’étranger va beaucoup changer du fait d’un dynamisme nouveau. Le patient sera prioritaire aux soins en Algérie avec la possibilité de soins de très haut niveau », a-t-il déclaré en substance tout en avançant les deux raisons essentielles ayant motivé ce choix.

D’abord, réduire les coûts des soins à l’étranger, mais surtout créer l’opportunité d’un transfert technologique de haut niveau « inéluctable » pour des soins hautement spécialisés, a-t-il précisé. Quant à savoir de quelles pathologies sera-t-il question, le professeur Nibouche cite en premier les pathologies cardiaques et la scoliose entre autres.

Il est également revenu sur le rôle « toujours extrêmement efficace de la CNAS par la mise en place d’une stratégie passant par le conventionnement des actes médicaux avec différentes cliniques, particulièrement privées, pour les insuffisances rénales et les accouchements (…) ce qui soulage énormément le secteur public », a-t-il dit.

Radio Algérienne

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine