AccueilAfriqueBAD : lancement d'une opération de financement destinée aux projets climatiques dans...

BAD : lancement d’une opération de financement destinée aux projets climatiques dans 37 pays

- Advertisement -

Le Fonds africain de développement (FAD), filiale du groupe de la Banque africaine de développement (BAD), a annoncé mardi le lancement d’une nouvelle opération de financement au profit des projets climatiques dans 37 pays africains à faible revenu.

L’opération a été annoncée à l’occasion de la tenue des Assemblées annuelles du groupe de la BAD qui se tiennent du 27 au 31 mai à Nairobi (Kenya), avec la participation de plus de 3.000 délégués.

The graduate Fair

Il s’agit de la deuxième opération de collecte de fonds destinés aux financements des projets d’atténuation des effets des changements climatiques et de réduction d’émission de gaz à effet de serre dans 37 pays vulnérables d’Afrique.

La FAD espère à travers cette opération collecter plus de 4 milliards de dollars auprès des Etats, institutions et organismes gouvernementaux et non-gouvernementaux, appelés à soumettre leurs propositions avant juillet prochain, selon les explications du vice-président de la BAD chargé de l’énergie, le climat et la croissance verte, Kevin Kariuki, lors d’une session spéciale des donateurs du Guichet d’action climatique relevant du Fonds.

Le responsable a annoncé, dans ce cadre, que le Conseil des gouverneurs de la BAD avait approuvé hier lundi 13,3 millions de dollars au titre de son revenu net au profit du Guichet d’action climatique.

La première opération avait permis de financer 359 projets d’un montant de 4 milliards de dollars, a rappelé M. Kariuki, soulignant l’importance des besoins de financement en Afrique en matière de climat, estimés autour de 277 milliards de dollars.

La BAD s’est engagée à allouer au moins 40 % de ses investissements annuels, soit un montant de 25 milliards de dollars, au financement destiné à la lutte contre les changements climatiques au cours de la période 2020-2025, « un objectif qui devrait être atteint au rythme actuel », a-t-il estimé.

APS

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine