AccueilAfriqueVoyage et tourisme : les pays africains les plus performants en 2024...

Voyage et tourisme : les pays africains les plus performants en 2024 (rapport)

- Advertisement -

Le rapport souligne que les pays africains affichent globalement de bonnes performances dans la dimension « ressources », grâce notamment à leur riche capital naturel et leurs atouts culturels, mais des résultats très modestes dans les dimensions environnement général, infrastructures et durabilité.

L’Afrique du Sud est le pays africain le mieux classé dans l’édition 2024 de l’indice de développement du voyage et du tourisme (Travel & Tourism Development Index /TTDI), selon un rapport publié le 21 mai par le Forum économique mondial (WEF).

The graduate Fair

Cet indice évalue et mesure l’ensemble des facteurs et des politiques qui permettent le développement durable et résilient du secteur du voyage et du tourisme dans 119 pays. Il se base sur 102 indicateurs regroupés en 17 sous-catégories et cinq grandes dimensions : l’environnement général du pays (climat des affaires, sécurité, services sanitaires et hygiène …) ; les politiques encadrant le secteur du tourisme (mesures de facilitation des voyages, investissements publics dans la promotion et le développement de l’industrie du tourisme, compétitivité des prix…) ; les infrastructures (ports, aéroports, hôtels, routes…), les ressources (ressources naturelles, ressources culturelles, présence d’organismes de formation touristique reconnus à l’échelle internationale…) ; et la durabilité (déploiement des énergies renouvelables dans l’industrie du tourisme et du voyage, protection de l’environnement sur les sites touristiques, niveau de pollution…).

L’Afrique du Sud, qui occupe le 55è rang sur les 119 pays étudiés, doit essentiellement son rang de pays le plus performant en Afrique à ses bons scores dans les indicateurs relatifs à l’environnement général et aux infrastructures.

La nation arc-en-ciel est talonnée à l’échelle africaine par l’Île Maurice (57è rang au plan mondial), l’Egypte (61è), le Botswana (75è), le Kenya (77è), la Tanzanie (81è), le Maroc (82è), la Tunisie (83è), le Rwanda (93è).

La Namibie, qui arrive à la 95è sur l’ensemble des pays étudiés à travers le monde, ferme, quant à elle le Top 10 africain. (Voir le classement complet des 23 pays africains couverts par l’indice ci-dessous). (L’Algérie est 11è en Afrique et 98è dans le monde, ndlr).

Les pays à haut revenu dominent le classement mondial

Le rapport souligne dans ce cadre que les pays africains affichent globalement de bonnes performances dans la dimension ressources, grâce notamment à leur riche capital naturel et leurs atouts culturels, mais des résultats très modestes dans les dimensions environnement général, infrastructures et durabilité.  

A l’échelle mondiale, les États-Unis sont le pays le plus performant en matière de développement de l’industrie du voyage et du tourisme. Viennent ensuite l’Espagne, le Japon, la France, l’Australie, l’Allemagne, le Royaume-Uni, la Chine, l’Italie et la Suisse. Globalement, les pays à haut revenu dominent le classement mondial. En effet, dans le top 30, on retrouve 26 économies à haut revenu, dont 19 sont situés en Europe, 7 en Asie-Pacifique, 3 en Amérique et une (les Émirats arabes unis) dans la région Moyen-Orient & Afrique du Nord (MENA).

Les résultats mettent ainsi en évidence que les économies à haut revenu continuent généralement à bénéficier de conditions plus favorables au développement du tourisme et des voyages. Ces économies sont aidées par des environnements commerciaux propices, un dynamisme des marchés du travail, des politiques de voyage ouvertes et des infrastructures de transport et de tourisme de qualité.

Le rapport souligne par ailleurs que l’industrie mondiale du tourisme devrait sortir du creux de la vague de la pandémie de Covid-19 et dépasser cette année les niveaux observés avant la crise sanitaire, grâce à une augmentation significative de la demande dans le monde entier, ainsi qu’à une hausse du nombre de vols disponibles, d’une plus grande ouverture internationale et à des investissements accrus dans le développement des sites naturels et culturels.

Classement des 23 pays africains couverts par l’indice TIDI :

1-Afrique du Sud (55è rang mondial)          

2-Maurice  

3-Egypte 61è  

4-Botswana 75è

5-Kenya 77è

6-Tanzanie 81è  

7-Maroc 82è

8-Tunisie 83

9-Rwanda 93è

10-Namibie 95è  

11-Algérie 98è

12-Zambie 104è  

13-Ghana 106è

14-Sénégal 107è

15-Zimbabwe 110è  

16-Nigeria 112è

17-Bénin 113è  

18-Côte d’Ivoire

19-Malawi 115è  

20-Angola 116è

21-Cameroun 117è

22-Sierra Leone 118è  

23-Mali 119è  

Agence Ecofin

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine