AccueilActualitéNationalDidouche : 800.000 touristes étrangers ont visité l'Algérie durant le premier trimestre...

Didouche : 800.000 touristes étrangers ont visité l’Algérie durant le premier trimestre 2024

- Advertisement -

Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Mokhtar Didouche, a fait savoir, ce mardi, que 800.000 touristes étrangers ont visité l’Algérie durant le premier trimestre 2024.

« Nous sommes en train de recevoir un flux extraordinaire. Au premier trimestre 2024, 800.000 touristes étrangers ont déjà visité l’Algérie », a fait savoir le ministre, qui a souligné qu’il s’agit de touristes étrangers et non pas des membres de la communauté nationale à l’étranger.

The graduate Fair

« Notre politique et notre entêtement à aller chercher le client commencent à porter leurs fruits », a dit M. Didouche en réponse à une question sur l’utilité de la participation aux différents salons et manifestations touristiques à l’étranger.

« C’est rassurant et ce qui nous rassure le plus, c’est que désormais l’opinion internationale s’est fait une autre idée de l’image de l’Algérie », a ajouté le ministre, qui était l’invité du Forum « El Moudjahid ».

Le ministre a souligné le rôle du « Schéma directeur d’aménagement touristique (SDAT) 2030 » duquel a découlé la stratégie nationale d’aménagement touristique qui s’appuie sur cinq dynamiques de développement touristique, visant essentiellement à l’investissement, à l’amélioration des services, à la promotion, au développement des moyens de communication et à la mise en place d’un arsenal juridique pour une gestion optimale du secteur.

M. Didouche a mis en exergue l’importance de la loi sur l’investissement qui « offre aux investisseurs du domaine du tourisme des facilitations pour la réalisation de leurs projets », outre le rôle confié à « l’Agence algérienne de la promotion de l’investissement (AAPI) et à l’Agence nationale du foncier touristique ».

« Toute cette stratégie que nous avons mise en place a commencé à donner ses fruits et actuellement, le tourisme reprend des couleurs », a-t-il estimé. « Nous avons enregistré un afflux de 3,3 millions de touristes, dont 2,2 millions de touristes étrangers et 1,1 million de touristes qui proviennent de notre communauté nationale à l’étranger », en 2023, a fait savoir le ministre.

Indiquant que ce sont des statistiques provenant de la DGSN, des entrées aux frontières du pays, il a souligné que « c’est un chiffre que nous n’avons pas enregistré depuis plus de 20 ans, et ce, grâce à la politique que nous sommes en train d’effectuer, cahin-caha, mais nous savons où nous allons. »

Le ministre a rappelé « l’augmentation notable du nombre de touristes étrangers ayant visité l’Algérie, notamment dans les régions du Sud », ce qui s’explique, indique-t-il, par les « facilités liées à l’obtention du visa d’entrée directement après leur arrivée à l’aéroport ».

M. Didouche a révélé que les prévisions indiquaient que l’Algérie « accueillera plus de 12 millions de touristes étrangers à l’horizon 2030 », soulignant l’importance de concrétiser cet objectif à travers la réalisation des infrastructures nécessaires, l’augmentation de la capacité d’accueil et l’amélioration des services.

Le ministre a indiqué qu’il était nécessaire « de renforcer l’investissement touristique en vue d’augmenter la capacité d’hébergement », soulignant que « plus de 2.200 projets touristiques ont été approuvés jusqu’à présent, avec plus de 800 projets en cours de réalisation ». « Nous réceptionnons chaque année en moyenne entre 40 et 50 projets neufs qui viennent s’ajouter dans le parc hôtelier, l’équivalent de 6.000 lits », a-t-il précisé.

Aussi, M. Didouche a mis l’accent sur « la nécessaire diversification des parcours touristiques et le soutien à l’investissement pour assurer des structures d’hébergement conformes aux normes internationales, outre l’amélioration des services touristiques à travers la promotion et l’actualisation de la formation suivant les demandes des clients, créant ainsi une destination touristique par excellence ».

Le ministre a fait état de la disponibilité de « 249 zones d’expansion touristique (ZET), dont 70 aménagées et 50 programmées pour aménagement à l’avenir, afin de les mettre à la disposition des investisseurs pour réaliser leurs projets dans différentes régions du pays ».

Selon M. Didouche, le secteur du tourisme contribue à 2% au PIB de l’Algérie et compte le porter à 6%. Le ministre a évalué les rentrées en devises du secteur à 1,6 milliard de dollars en 2023.

Il s’est référé à la norme de l’Organisation mondiale du tourisme selon laquelle un touriste dépense en moyenne 500 dollars durant son séjour dans le pays qu’il visite. Le ministre a multiplié ce montant par les 3 millions de touristes qui ont visité l’Algérie l’année dernière.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine