AccueilEntreprises-ManagementAutomobile : Jetour fait son entrée sur le marché algérien

Automobile : Jetour fait son entrée sur le marché algérien

- Advertisement -

La marque automobile chinoise Jetour a lancé ses activités en Algérie samedi 18 mai, lors d’une cérémonie, organisée par Sarl Revolva, son représentant officiel. La marque chinoise, fondée en 2018, propose 5 modèles avec des prix compris entre 2 999 000 DA et 9 700 000 DA.

Ainsi, le Jetour X70, un SUV 7 places, vise à séduire les familles avec son design moderne, son espace intérieur confortable et ses équipements technologiques. Il est proposé à partir de : 2 999 000 DA pour la version COMFORT et 3 450 000 DA pour la version LUXURY.

The graduate Fair

Le Jetour X70 Plus, un SUV familial haut de gamme, offre un design élégant avec des matériaux de qualité et des finitions soignées. Il est disponible à partir de : 4 250 000 DA pour la version COMFORT et 4 950 000 DA pour la version LUXURY.

Le Jetour Dashing, un SUV urbain compact et dynamique, est conçu pour ceux qui recherchent une conduite agile et un équipement complet. Il est proposé à partir de : 4 950 000 DA.

Le X90 Plus (7 places), fleuron de la gamme SUV de Jetour, est disponible à partir de 5 300 000 DA. Tandis que le Jetour T2, un SUV compact robuste, est destiné à ceux qui cherchent un véhicule fiable pour l’aventure. Il est disponible à partir de : 9 700 000 DA. Avec la licence moudjahid son prix est réduit à : 6 500 000 DA.

Le réseau de concessionnaires de la marque Jetour a été lancé avec 4 concessions dans les villes d’Alger, Annaba, Oran et Sétif, comme première étape, avec l’objectif d’atteindre, d’ici la fin de l’année en cours, 28 concessions à travers le territoire national, assurant des services de vente de véhicules et pièces détachées ainsi que la maintenance.

Jetour fabriquera ses voitures en Algérie à partir de fin 2025

Lors de la cérémonie de lancement, le PDG de la Sarl Revolva, Anis Benhamadi, a annoncé qu’une usine de fabrication de véhicules de la marque chinoise Jetour devra être réalisée dans la wilaya de Bordj Bou Arreridj et sa première voiture sortira des lignes de production en décembre 2025.

Il a précisé, selon l’APS, que cette usine sera « une des plus grandes dans la région », ajoutant que Jetour ambitionnait de participer au « renforcement de la position de l’Algérie dans l’industrie automobile régionale et d’en faire une base stratégique pour l’exportation de véhicules fabriqués localement vers d’autres marchés africains ».

Le représentant a salué « l’appui continu » des autorités publiques et leurs encouragements aux investisseurs pour le développement de la filière industrie automobile en Algérie à travers les facilités et avantages accordés aux opérateurs économiques en matière d’investissement.

Il a dans la foulée affirmé l’engagement de la marque automobile « à respecter le nouveau cahier des charges en vigueur et à offrir des produits de haute qualité aux consommateurs algériens ».

De son côté, le PDG de Jetour International, Jack Chen, s’est félicité du pas franchi par la société qu’il représente, souhaitant que Jetour « se développera rapidement en Algérie ».

Soulignant, par la même, les relations historiques entre la Chine et l’Algérie et l’excellence des liens bilatéraux notamment sur le plan économique, M. Chen a assuré que  »la réalisation de l’usine Jetour Algeria amènera le constructeur automobile à un autre niveau d’engagement sur le marché algérien ».

La cérémonie de lancement de Jetour a été marquée par la présence de l’ambassadeur de la Chine en Algérie, M. Li Jian.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine