AccueilBanques-FinancesLa Banque nationale de l'Habitat officiellement opérationnelle

La Banque nationale de l’Habitat officiellement opérationnelle

- Advertisement -

La Banque nationale de l’habitat (BNH) a annoncé, samedi à Alger, son entrée en activité officielle en tant que première institution bancaire publique spécialisée dans le financement de l’habitat et de l’immobilier.

Lors de la cérémonie de lancement officiel de la Banque, le Secrétaire général du ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Said Attia a souligné « l’importance vitale » que revêt cette Banque dans le financement du secteur de l’Habitat en Algérie, de même qu’elle constitue l’un des engagements du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, pour redonner un nouveau souffle au secteur.

The graduate Fair

L’objectif de cette nouvelle institution bancaire est de diversifier les sources de financement de l’Habitat, du Bâtiment et de la Promotion immobilière, en faveur des opérateurs publics et privés.

Les principaux produits qui seront lancés par cette banque portent notamment sur l’introduction de l’épargne logement réglementée dans le cadre de la loi de finances de l’année en cours (article 97), permettant à l’épargnant d’acquérir un logement et de bénéficier des différents avantages fiscaux, a fait savoir M. Attia, cité par l’APS.

Il a salué l’engagement de la nouvelle banque, agréée par la Banque d’Algérie à la fin de 2022, à diversifier et à élargir son réseau bancaire en s’appuyant principalement sur les agences de la CNL.

La BNH est le fruit de la reconversion de la Caisse nationale de logement (CNL), entreprise publique à caractère industriel et commercial (EPIC), en une institution bancaire dotée d’un capital de 80 milliards de DA et qui prend la forme juridique de SPA.

De son côté, le DG de la banque, Ahmed Belayat, a mis l’accent sur les étapes franchies par la banque pour préparer son lancement officiel, lequelles ont duré plus de 20 mois, de la formation de la ressource humaine travaillant avant dans le cadre de la CNL (1.400 poste d’emploi) sur les techniques bancaires et commerciales, à la préparation de l’organigramme de la banque.

Parallèlement au lancement du programme « AADL 3 », la banque est appelée à s’acquitter de son rôle de chef de file dans la coalition des banques publiques qui sera mise en place pour financer le programme, a ajouté M. Belayat.

Evoquant l’épargne logement réglementée, le DG a affirmé que la banque se chargera « de centraliser l’épargne réglementée collectée à travers le réseau commercial des banques et Algérie poste », précisant que les méthodes de collecte et de recrutement seront définies ultérieurement.

Cette nouvelle banque œuvrera à développer toutes les activités classiques de la banque commerciale, à l’exception du financement du commerce extérieur qui sera étudié à un stade ultérieur du développement de la banque, a-t-il fait savoir.

Il a, également, exprimé son aspiration a ce que la banque devienne « un acteur principal en matière de financement promotionnel, suivant le chemin qui lui a été tracé par les pouvoirs publics pour le développement économique et social en orientant ses efforts vers la modernité et l’innovation ».

Parvenir à un réseau bancaire de 50 agences à moyen terme

Selon les explications fournies lors de la cérémonie de lancement officiel de la banque, il est prévu que le réseau de cette dernière soit étoffé d’autres agences à implanter à Béchar, Boumerdès, Sétif, Skikda, Tizi-Ouzou, Chlef, El Tarf et Relizane.

Ces agences s’ajoutent à celles déjà en service, situées à Alger (El Achour), à Constantine et à Oran, en plus de celle de Biskra dont l’agrément en cours de validation par la Banque centrale.

La BNH aspire, dans ce cadre, à parvenir à un réseau bancaire qui compte environ 50 agences à moyen terme, et ce dans le cadre d’une démarche de déploiement progressif, selon la même source.

Quant au Gouverneur de la BNH, Salaheddine Taleb, il a pour sa part, mis en avant l’importance de ce nouvel établissement bancaire, 7e banque publique activant sur la place, ainsi que son rôle d’avenir en matière de financement de l’habitat et du Bâtiment, ce qui donnera « un fort élan qualificatif au tissu urbanistique, bénéfique pour l’économie et pour la prospérité sociale du citoyen ».

La BNH aura également une influence efficace, ajoute M. Taleb, sur la croissance économique, tout en impulsant l’emploi et la création de postes d’emploi, soulignant l’expertise acquise dans le cadre de la CN qui sera exploitée dans le lancement de produits innovants et dans différents financements que la CNL assurera aux particuliers et aux entreprises.

Il s’agit, également, de drainer les fonds existant hors-circuit bancaire, de manière à contribuer à la consolidation de l’inclusion financière à des catégories de citoyens, a-t-il dit avant d’appeler les responsables de cette nouvelle banque, à diversifier l’activité et à offrir des solutions et des prestations de paiement électronique et à  » adopter une politique commerciale solide, à même d’occuper la place qui lui sied sur le marché ».

M. Taleb a en outre relevé « la solidité du secteur bancaire national qui a été en mesure d’affronter, sans difficultés, les différentes crises financières, économiques et sanitaires mondiales, voire même géostratégiques qu’avait connues la scène internationale, durant les dernières années, et ce grâce à son taux de capitalisation qui est le plus élevé dans la région, ainsi qu’aux niveaux de rentabilité et de liquidité appréciables administrés par les banques nationales ».

Il a également indiqué que les crédits octroyés par les banques de la place aux ménages, représentent 12 % du total des crédits destinés à l’économie, a-t-il indiqué avant de préciser que 90 % du total des crédits obtenus par les ménages, sont des crédits immobiliers.

A cette occasion, la nouvelle banque a signé des accords, en vue de l’ouverture de comptes bancaires de l’Agence nationale de l’amélioration et du développement de logement « AADL », de l’Entreprise nationale de promotion immobilière (ENPI), ainsi que des Offices de promotion et de gestion immobilière (OPGI) de la wilaya d’Alger (Hussein Dey, Dar El Beida et Bir Mourad Rais).

Missions et rôle de la BNH dans le financement du secteur de l’Habitat

La Banque nationale de l’Habitat (BNH), entrée officiellement en activité samedi, œuvre à garantir les financements au profit des secteurs de l’Habitat et du Bâtiment pour particuliers, promoteurs publics privés, et maitres-d’oeuvre. Dotée d’un capital de 80 milliards DA, la BNH est un établissement financier inclusif dédié essentiellement au financement du secteur de l’Habitat.

Elle vise a attirer l’épargne classique outre l »‘Epargne logement réglementée » consacrée par la loi de finances du 2024, orientée au financement des particuliers pour l’acquisition de logements publics de différents types. L’épargne réglementée sera lancée en tant que nouvelle formule de financement pour l’Habitat, après l’entrée en vigueur des textes d’application y afférents.

Quant au nouveau programme « AADL 3 » dont le lancement est prévu ayant le lancement pour l’année en cours, la banque prend en charge le financement du programme aux côtés d’un groupe de banques en qualité de banque « chef de fil ».

En plus du financement des particuliers pour l’acquisition d’un logement en s’appuyant sur un réseau d’agences en plein essor sur le territoire national, la banque assure des financements pour les maitres-d’oeuvre activant dans le secteur du Bâtiment, tant privées que publiques.

La BNH aura, également, parmi ses offres, des produits bancaires pour financement de particuliers désirant acquérir un logement promotionnel avec possibilité de bénéficier de taux d’intérêts aidés.

Elle lancera, au même titre, d’autres produits permettant aux clients de construire, d’agrandir ou de réaménager leurs habitations, tout en préparant les offres de crédits à la consommation, à même d’assurer des produits en matière de finance islamique à moyen terme, ainsi que le développement des services bancaires numériques.

La BNH interviendra, par ailleurs, dans le financement de l’acquisition du Logement promotionnel aidé (LPA) et du Logement promotionnel public (LPP).

Fruit de la reconversion de la Caisse nationale de logement (CNL) en un établissement bancaire, la BNH va maintenir les missions de l’ex CNL qui garantissait, principalement, les aides dans le cadre des programmes des logements publics dans ses différents types.

A ce titre, la banque poursuivra les aides approuvées par l’Etat au profit des programmes du Logement rural, promotionnel aidé et des lotissements sociaux, outre les programmes financés qui comprennent le type location-vente et le logement public locatif (LPL) (ex-social).

La BNH œuvre à élargir son réseau en focalisant sur les wilayas connaissant une grande activité de promotion immobilière à l’instar de Blida, Sidi Belabbes, Bejaia, Annaba, Mostaganem et Ouargla.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine