AccueilActualitéNationalImportation des viandes : l’opération se poursuivra jusqu’à la fin de l’année...

Importation des viandes : l’opération se poursuivra jusqu’à la fin de l’année en cours

- Advertisement -

Le ministre du Commerce et de la Promotion des exportations, Tayeb Zitouni, a indiqué, jeudi, que l’opération d’importation des viandes se poursuivra jusqu’à la fin de l’année en cours.

Lors d’une plénière consacrée aux questions orales à l’Assemblée populaire nationale (APN), le ministre a precise que l’opération d’importation des viandes se poursuivra jusqu’à la fin de l’année en cours, parallèlement aux efforts consentis par le secteur de l’agriculture pour garantir la disponibilité des viandes sur les marchés à des prix raisonnables.

The graduate Fair

M. Zitouni a fait état de l’importation de 26.300 tonnes de viandes rouges et 10.000 tonnes de viandes blanches depuis le début de l’année.

Il convient de rappeler que le gouvernement a plafonné les marges bénéficiaires des viandes rouges importées, en vertu d’un décret exécutif publié dans le Journal officiel n°26.

Il s’agit du décret exécutif n° 24-133 du 9 avril 2024 portant plafonnement des marges bénéficiaires aux stades de l’importation et de la distribution en gros et au détail des viandes fraîches réfrigérées bovines et ovines importées en carcasse, demi carcasse et sous vide.

Les dispositions du décret s’appliquent aux viandes bovines importées relevant des sous-positions tarifaires suivantes : 0201.10.11.00 0201.10.19.00 0201.30.91.00, et des viandes ovines importées relevant des sous-positions tarifaires suivantes : 0204.10.10.00 0204.21.10.00 0204.23.91.00, selon le décret signé par le Premier ministre, Nadir Larbaoui.

Selon le texte, les marges bénéficiaires plafonds aux stades de l’importation et de la distribution en gros et au détail des viandes bovines et ovines importées sont plafonnées comme suit : de 4% sur chaque kilogramme au stade de l’importation, de 5% au stade de la distribution en gros et de 8% au stade de la distribution au détail.

Les marges bénéficiaires plafonnées sont appliquées au stade de l’importation, sur la base du prix de revient; au stade de la distribution en gros, sur la base du coût d’achat; au stade de la distribution au détail, sur la base du prix d’achat, précise le même décret.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine