AccueilActualitéNationalExercice de la profession de pharmacien : les conditions seront revisées

Exercice de la profession de pharmacien : les conditions seront revisées

- Advertisement -

Le ministre de la Santé, Abdelhak Saihi a fait état, jeudi à Alger, de l’élaboration d’un projet de décret exécutif fixant les conditions et modalités d’exercice de la profession de pharmacien d’officine.

Lors d’une plénière à l’Assemblée populaire nationale (APN), consacrée aux questions orales destinées à nombre de membres du gouvernement, M. Saihi a affirmé qu' »il sera procédé, prochainement, à la révision des textes réglementaires fixant les conditions d’installation, d’ouverture et de transfert d’une officine ».

The graduate Fair

Le ministre a ajouté qu' »un projet de décret exécutif fixant les conditions et modalités d’exercice de la profession de pharmacien d’officine et de pharmacien assistant, a été élaboré », et ce en application des dispositions de l’article 250 de la loi n 18-11 du 2 juillet 2018, relative à la santé.

Concernant l’ouverture de pharmacies et de magasins d’optique médicale dans les régions enclavées, le ministre a rassuré que « les nouvelles normes qui seront adoptées, à l’avenir, ne seront pas les mêmes », précisant que « la règle d’une pharmacie pour 5.000 habitants n’est pas raisonnable et peut changer même dans la même wilaya ».

Et de relever que « la pharmacie n’est pas seulement un commerce, mais un service public qui est, de ce fait, soumis aux règles de service du citoyen ». Pour le ministre, ce projet mettra fin à « l’injustice » commise à l’encontre de certains jeunes pharmaciens qui sont au chômage et sans emploi, en raison de cette règle.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine