AccueilActualitéNationalBlé : L'Algérie en route pour devenir le 2ème producteur en Afrique...

Blé : L’Algérie en route pour devenir le 2ème producteur en Afrique du Nord

- Advertisement -

La production de blé devrait augmenter de 11% en Algérie pour atteindre 3 millions de tonnes d’ici la fin de la campagne 2024/2025, selon un rapport du Département américain de l’agriculture (USDA) publié le 10 mai.

Cette augmentation s’explique principalement par une meilleure pluviométrie dans les zones de production du centre et de l’est du pays, où les précipitations ont été fréquentes. L’USDA indique que la superficie cultivée restera inchangée à 1,8 million d’hectares, tandis que le rendement des cultures devrait augmenter de 11% pour atteindre 1,67 tonne par hectare.

The graduate Fair

Si cette prévision se réalise, elle pourrait permettre à l’Algérie surpasser le Maroc pour devenir le deuxième producteur de blé en Afrique du Nord, après l’Égypte, pour la troisième fois en cinq ans, après 2020/2021 et 2022/2023.

En revanche, au Maroc, l’USDA prévoit une baisse de 40% de la récolte de blé en 2024/2025, avec une production de 2,5 millions de tonnes et une réduction de 300 000 hectares des surfaces cultivées.

« Les pluies pendant les semis ont été particulièrement limitées et tardives au Maroc, ce qui a entraîné une réduction des semis jusqu’en janvier 2024. Alors que la grande majorité du blé est cultivée sans irrigation, une grave pénurie de précipitations dans les vastes régions de culture du centre et du sud du pays a réduit les perspectives de récolte », indique le rapport repris par l’Agence Ecofin.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine