AccueilActualitéNationalDessalement : le taux d'avancement des travaux de la station de Cap...

Dessalement : le taux d’avancement des travaux de la station de Cap Djinet dépasse les 63%

- Advertisement -

Le taux d’avancement des travaux du projet de la station de dessalement de l’eau de mer à Cap Djinet (Boumerdes) a dépassé les 63%, a indiqué mercredi un communiqué du Groupe Sonatrach, dont trois de ses filiales supervisent la réalisation de ce projet.

Ce taux a été révélé lors d’une visite d’inspection effectuée, mercredi, par le PDG du groupe Sonatrach, Rachid Hachichi, au projet de la station, accompagné du wali de Boumerdès, Mme Fouzia Naama, de cadres dirigeants de Sonatrach et d’autres cadres relevant de la wilaya de Boumerdes, lit-on dans le communiqué.

Lors de cette visite, le PDG et la délégation qui l’accompagnait se sont enquis du taux d’avancement des travaux de ce projet « vital et important », où des exposés et des explications leur ont été présentés par les représentants des entreprises chargées des travaux en cours, dont le taux de réalisation dépasse les 63%, ce qui permettra de livrer la station dans les délais fixés », ajoute la même source.

Le PDG a saisi cette occasion pour visiter les différentes unités de cette station en vue de s’enquérir de l’état d’avancement des travaux. Et de souligner que les travaux ont « notablement » progressé en passant à la phase de réalisation d’une unité de prise d’eau de mer, confiée à la société « Méditerranéenne des travaux maritimes (MEDITRAM) », tandis que les travaux de génie civil, d’électricité et de mécanique ont atteint des taux considérables. D’autres unités sont également sur le point d’être livrées, notamment l’unité de chargement.

« Ce projet est en phase de réception des équipements destinés aux fonctionnement des différentes unités d’exploitation de la station », a fait savoir la même source.

« La réception de ce projet vital, permettra d’alimenter trois (3) millions de citoyens en eau potable dans les wilayas de Boumerdes et d’Alger, d’autant que la capacité de production de l’unité de dessalement de l’eau de mer de Cap Djenat s’élève à 300.000 m3.

Le groupe Sonatrach s’est chargé, par le biais, de ses filiales, de la réalisation de ce projet, qui s’inscrit dans le cadre des engagements de M. le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, visant à atténuer le stress hydrique.

Il s’agit en effet de l’Algerian Energy Company (AEC), la Société Nationale de Génie Civil et Bâtiment et l’Entreprise Nationale de grands travaux pétroliers (ENGTP), conclut le communiqué.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine