AccueilActualitéNationalIntempéries à Guelma : la fillette portée disparue retrouvée morte

Intempéries à Guelma : la fillette portée disparue retrouvée morte

- Advertisement -

La petite fille, âgée de 7 ans et résidant dans la commune de Bouhachana (Guelma), portée disparue depuis mercredi soir a été retrouvée sans vie, a indiqué ce jeudi la direction générale de la Protection civile sur sa page Facebook.

« La fillette de 07 ans disparue a été retrouvée à 13h45, morte dans la rivière mechta Besbassa, commune de Bouhachana, wilaya de Guelma. Elle a été récupérée par nos services », précise la DG de la protection civile.

The graduate Fair

Selon la même source, l’opération de recherche, lancée aujourd’hui à 04h10, a mobilisé 127 agents de divers grades et 06 plongeurs.

À noter, les chutes de pluies continueront d’affecter plusieurs wilayas du Centre et de l’Est du pays jusqu’à ce jeudi soir, selon un bulletin météorologique spécial (BMS) émis par l’Office national de la météorologie.

Ces intempéries ont causé des dégâts matériels et la coupure de plusieurs axes routiers provoqués par la montée des eaux. Au cours des dernières 24 heures, les services de la Protection civile ont enregistré de nombreuses interventions au niveau de plusieurs wilayas du Centre et de l’Est du pays, en raison des fortes précipitations.

Plusieurs interventions de la Protection civile

Le responsable de l’Information à la DG de la Protection civile, le capitaine Nassim Bernaoui, cité par l’agence APS, a affirmé que les services de la Protection civile avaient enregistré plusieurs interventions suite aux fortes précipitations survenues notamment dans les wilayas d’Alger, Tipasa et Tébessa…, afin d’apporter aide et secours aux personnes bloquées en raison de la montée des eaux.

Les agents du corps constitué ont également procédé au pompage des eaux infiltrées dans certains logements et des eaux pluviales stagnantes dans certaines localités, ainsi qu’au remorquage de plusieurs véhicules restés bloqués, a-t-il expliqué.

Les services de la Protection civile, ajoute le capitaine Bernaoui, sont intervenus tout au long de la journée de mercredi dans plus de 8 communes, pour ne citer que Gué de Constantine, Bach Djerrah, Alger, Kouba, Rais Hamidou, Beni Messous et El Harrach, en raison de la montée des eaux, afin de retirer deux véhicules à Gué de Constantine, 3 autres à Kouba, et secourir 4 personnes, sains et saufs, notamment à El Harrach, Raïs Hamidou, Kouba et Dely Brahim.

Par ailleurs, des montées des eaux ont été enregistrées sur plusieurs axes routiers dans les communes de Kouba, Raïs Hamidou, Gué Constantine et Bach Djerrah, où des agents de la Protection civile sont intervenus pour retirer des voitures bloquées et aspirer l’eau infiltrée et la boue.

D’autres interventions ont été enregistrées suite à la chute de certains arbres et l’effondrement partiel de quelques murs, comme ce fut le cas dans la commune d’El Harrach.

A Tébessa, M. Bernaoui a fait état de plusieurs interventions au niveau de la commune de Bir Dheb, où « les opérations d’évacuation des citoyens coincés à leurs domiciles inondés se poursuivent » .

A Chaiba et Douaouda dans la wilaya de Tipasa, les mêmes services sont intervenus pour pomper les eaux et aider les piétons et les citoyens bloqués dans leurs véhicules.

Dans la wilaya de Souk Ahras, une montée des eaux a été enregistrée au niveau de la RN 81 (difficilement accessible), notamment dans la commune de Bir Bouhouche.

Dans ce contexte, M. Bernaoui appelle les conducteurs à la « prudence et à la vigilance », tout au long de la période de « validité du bulletin météorologique spécial (BMS) », recommandant aux conducteurs et aux piétons de ne pas s’approcher des oueds et d’éviter de passer par les zones basses.

Plusieurs routes ouvertes

Les services de la Gendarmerie nationale (GN) ont procédé, jeudi, à l’ouverture de nombreuses routes nationales (RN) fermées à la circulation dans plusieurs wilayas, suite aux fortes précipitations enregistrées dans le Centre et l’Est du pays, a affirmé le chef du bureau de communication au Centre d’information et de coordination routière de la GN, le Commandant Samir Bouchehit.

Contacté par l’APS, le Commandant Bouchehit a fait état de plusieurs interventions des éléments de la GN qui « ont déployé d’intenses efforts, en coordination avec les unités de la Protection civile et des Travaux publics », en vue de rouvrir les routes à la circulation suite aux fortes pluies qui se sont abattues sur nombre de wilayas au Centre et l’Est du pays.

Il s’agit, a-t-il dit, de l’ouverture de la RN 16, reliant les communes de Tébessa et Boulehaf, la RN 82, reliant les communes d’El Meridj et d’El Ouenza, et la RN 78 au niveau d’Ouled Rachid (Ain Azel) à Sétif.

La RN 88 à Khenchela, dans la commune d’Ain Touilah, la RN 88, reliant les communes de Meskana et El-Talaa, la RN 10, reliant les communes d’Oum El-Bouaghi et Ain Fakroun, ainsi que la RN 100 reliant Ain Melila et Ain Karcha à Oum El-Bouaghi ont été également ouvertes.

La RN 3, reliant les communes de Chelghoum Laid et Telaghma, a aussi été ouverte dans la wilaya de Mila, note la même source.

Par ailleurs, le Commandant Bouchehit a fait état de plusieurs routes fermées jusqu’à présent du fait de la montée des eaux, soulignant qu’au niveau de la wilaya d’Alger, l’autoroute est-ouest au niveau de l’échangeur de l’aéroport en direction de Zéralda, la rocade reliant les communes de Ouled Fayet à Baba Hassen (montée des eaux au niveau du pont de Ouled Fayet) et la RN 61 de la Zone industrielle de Rouiba sont fermées, en raison d’un trafic difficile.

https://twitter.com/infotraficalg/status/1661608414546468867?s=20

A Tipasa, la route nationale reliant Tipasa à Alger, précisément au niveau des communes de Bousmail et Douaouda a été fermée, ainsi qu’une route dans la région de Fouka au niveau de la cité AADL.

A Blida, la RN 29 a été fermée au niveau de la cimenterie de Meftah, tandis que le chemin de wilaya (CW3) à M’Sila reliant les communes de Amsif et Ben Srour est complètement fermé, ainsi que celui reliant Khoubana, El Houamed et le village d’El Hamrania.

Dans la wilaya d’Oum El Bouaghi, la route reliant les communes Metirchou (relevant de la wilaya de Khenchela) à Ain Beida, précisément dans la commune de Oued Nini.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine