AccueilActualitéNationalPCH : Acquisition de 500 types de médicaments

PCH : Acquisition de 500 types de médicaments

- Advertisement -

Le directeur général de la Pharmacie centrale des hôpitaux (PCH), Samir Farhat, a annoncé l’acquisition de 500 types de médicaments pour renforcer le stock de la PCH et des pharmacies des hôpitaux, notamment celles ayant connu une pression ces derniers jours, assurant que les pouvoirs publics ne ménagent aucun effort pour garantir les moyens financiers nécessaires aux soins.

Dans une déclaration à l’APS, M. Farhat a affirmé que la PCH avait acquis « 500 types de médicaments pour renforcer le stock de la PCH et les pharmacies des hôpitaux, notamment celles qui ont connu une pression », insistant sur les médicaments entrant dans le cadre de l’anesthésie et destinés aux opérations chirurgicales.

The graduate Fair

Selon M. Farhat, la « pression » enregistrée s’explique par la reprise des activités médicales après la Covid-19 notamment dans les services de chirurgie en général et le traitement de nouveaux cas de malades d’où la cadence accrue des activités au niveau des services en question.

La PCH « a tracé un programme proactif conformément aux demandes des établissements hospitaliers pour l’acquisition de plusieurs médicaments dont ceux utilisés en anesthésie selon les besoins programmés, mais ces demandes dépassent souvent la quantité acquise en raison des nouveaux cas enregistrés d’où la pression sur les médicaments », a-t-il expliqué.

Le responsable a évoqué « la fourniture de médicaments entrant dans le cadre du nettoyage des veines des malades atteints de cancer, qui suivent une chimiothérapie au cours de cette semaine », indiquant avoir « demandé au ministère de l’Industrie et de la Production pharmaceutique d’encourager la production locale de ce type de médicament au cours des prochaines années ».

 Le responsable a souligné que le problème des ruptures de certains médicaments anti-cancereux « ne se pose pas », néanmoins en vue d’une amélioration de prise en charge des patient « nous œuvrons à assurer un autre type, en occurrence les médicaments innovants », ajoutant que les laboratoires producteurs de ce types des médicaments « ont répondu à notre demande en termes de durée d’approvisionnement, mais aussi de prix ». Des bons de commandes seront signés dans les délais impartis pour les livrer aux établissements hospitaliers prochainement, a-t-il ajouté.

Une plateforme numérique pour la gestion des demandes et le stock des médicaments

Par ailleurs, M. Farhat a annoncé que dans le cadre de l’opération de numérisation, le PCH a lancé une plateforme numérique pour gérer les demandes durant ce mois après la facilitation d’accès aux établissements hospitaliers, relevant que malgré une réticence au début, le nombre de demandes électroniques a enregistré une hausse graduelle pour atteindre à présent 600 demandes.

Le PCH veille à passer à une deuxième étape en matière de numérisation, à savoir l’amélioration de la gestion des stocks des établissements hospitaliers pour assurer tous les types de médicaments et créer une opération de solidarité entre ces établissements et éviter certaines ruptures enregistrées dans certains médicaments de temps en temps ainsi que le surstock pour autres.

Cette opération permettra de garantir un bon suivi de gestion des médicaments au niveau des établissements hospitaliers et lutter contre le gaspillage à travers le transfert des médicaments avant la date de péremption d’un établissement hospitalier à un autre en cas de besoin.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine