AccueilAfriqueSoudan : affrontements entre l'armée et les paramilitaires des Forces de soutien...

Soudan : affrontements entre l’armée et les paramilitaires des Forces de soutien rapide

- Advertisement -

Des affrontements ont opposé, samedi, l’armée soudanaise et les paramilitaires relevant des Forces de soutien rapide (FSR), à Khartoum, rapporte l’agence APS.

Selon le porte-parole de l’armée, le général Nabil Abdallah, « les combats ont éclaté quand les FSR ont attaqué des bases de l’armée ». « Ces attaques ont eu lieu à Khartoum et ailleurs au Soudan », a précisé le porte-parole de l’armée. « Il y a des combats et l’armée accomplit son devoir pour protéger la patrie », a-t-il ajouté.

The graduate Fair

De leur côté, les FSR ont annoncé avoir pris le contrôle, entre autres, du palais présidentiel et des aéroports de la capitale, ce que l’armée a formellement démenti.

Face à ces troubles, l’émissaire de l’ONU au Soudan, Volker Perthes, a appelé militaires et paramilitaires à mettre « immédiatement » fin aux affrontements. « M. Perthes a contacté les deux parties pour leur demander une cessation immédiate des hostilités pour la sécurité du peuple soudanais et épargner au pays plus de violence », indique un communiqué de la mission de l’ONU au Soudan.

L’Algérie appelle « à cesser les combats »

Dans un communiqué, la Présidence de la République a indiqué que l’Algérie, en tant que présidente en exercice de la Ligue arabe, suit avec « une grande inquiétude » la situation au Soudan, après les « graves affrontements » à l’arme lourde qui ont eu lieu à Khartoum, entre l’armée et les Forces de soutien rapide, et les « pertes humaines et matérielles qui en résultent ».

L’Algérie appelle toutes les parties soudanaises à « cesser les combats » et à « privilégier le dialogue afin de surmonter les divergences, aussi complexes soient-elles », selon le même communiqué.

L’Algérie appelle également tous « les frères à œuvrer pour défendre l’intérêt suprême de la patrie, à un moment où la République du Soudan a un besoin urgent d’efforts concertés de la part de son peuple pour mettre fin à la crise actuelle et réaliser les aspirations légitimes du peuple soudanais frère pour restaurer leur sécurité et leur stabilité et construire un État démocratique et moderne. »

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine