AccueilBanques-FinancesAmel Abdellatif : « Jibaya’tic » sera déployé sur 40 CDI et CPI en 2023

Amel Abdellatif : « Jibaya’tic » sera déployé sur 40 CDI et CPI en 2023

- Advertisement -

La numérisation du secteur des impôts en Algérie va passer à la vitesse supérieure avec le déploiement, durant l’année en cours, du système de télédéclaration et de télépaiement des impôts et des taxes « Jibayatic.dz » dans quarante (40) centres des Impôts (CDI) et centres de proximités des impôts (CPI), à travers l’ensemble du territoire national, rapporte la Radio nationale.

Dans le cadre de l’accélération du processus de modernisation de la Direction des impôts, un déploiement à grande échelle de « Jibaya’tic » va prochainement avoir lieu.

The graduate Fair

Ainsi, après le centre des Impôts de Tipaza, qui a bénéficié de ce système le 5 mars dernier, « Jibaya’tic » va être déployé sur 40 CDI et CPI, en plus des neuf (9) directions régionales des impôts, les directions régionales de wilaya, ainsi que les trois (3) services de recherche et de vérification, nous aprons ce mardi la Directrice générale des Impôts, Amel Abdellatif.

La même responsable a indiqué également que « durant ce mois d’avril, nous allons déployer le télépaiement au niveau de trois sites pilotes qui sont prêts, puisque les contribuables ont adhéré pleinement à la télé déclaration.

Il s’agit des centres des impôts de la wilaya de Tlemcen, de Béjaïa, ainsi que celui d’Alger centre », avant d’ajouter « Après le retour d’expérience de ces trois centres, nous allons élargir aux centres qui disposes de Jibaya’tic ».

M. Abdellatif  a rappelé que « Jibaya’tic » va permettre d’assurer une transparence dans toutes les opérations fiscales, cette efficacité en termes de contrôle fiscale va permettre d’augmenter le niveau du recouvrement fiscal et permettre de lutter contre un certain nombre de pratiques frauduleuses, à l’image de l’évasion fiscale et les fausses déclarations.

Afin d’accompagner la Direction des impôts dans ce processus de modernisation, l’Etat a mis la main à la poche en dotant ladite institution d’un budget spécial pour lui permettra d’acquérir des infrastructures nécessaires et avancer rapidement dans les travaux de numérisation, assure M. Abdellatif.

Concernant le dispositif « Moussahama’tic », permettant la création du compte de déclaration et de paiement en ligne, la première responsable de la Directrice générale des impôts a fait savoir qu’il a été déployé sur 236 recettes des impôts pour permettre au contribuable de télédéclarer et télépayé, tout cela à distance bien évidemment.

Sur un autre registre, l’invité de la rédaction révèle que dans le cadre de la numérisation des institutions financières de l’Etat, un travail est entrain de se faire avec la Direction générale du domaine national pour les données cadastrales ce qui permettra de constituer la base de données nécessaire pour assurer la taxe foncière et la taxe sur la fortune.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine