AccueilActualitéNationalImportation de 10.000 têtes bovines : un premier lot arrivera à partir...

Importation de 10.000 têtes bovines : un premier lot arrivera à partir du 18 mars

- Advertisement -

Le directeur général du contrôle économique et de la répression des fraude au ministère du Commerce et de la Promotion des exportations, Ahmed Mokrani, a annoncé, lundi, l’arrivée à partir du 28 mars du premier lot de veaux importés pour abattage.

Dans une déclaration à l’agence APS, il a précisé qu’il a été programmé « l’importation de 10.000 têtes de veaux pour abattage dont le premier lot arrivera à partir du 18 mars », indiquant que l’approvisionnement des marchés en viandes rouges se fera « progressivement » avant et durant le mois de Ramadhan.

The graduate Fair

Concernant les viandes rouges importées, M. Mokrani a fait savoir que « les premières quantités arriveront dans les prochains jours et seront soumises à un contrôle strict », soulignant que l’équipe d’inspection sera mobilisée au niveau des points de vente relevant du groupe public ALVIAR ainsi que des boucheries qui seront choisies pour la vente de ces viandes.

La liste des commerçants et des opérateurs concernés par la vente de ces viandes rouges importées sera dévoilée prochainement par le ministère de l’Agriculture et du Développement rural, « sur la base de laquelle une équipe de contrôle sera orientée pour suivre la traçabilité de ces viandes à partir des postes frontaliers jusqu’à la commercialisation pour le consommateur au prix fixé par les pouvoirs publics ».

Outre les viandes rouges importées et celles des veaux vivants importés, le marché des wilayas du nord du pays sera renforcé par les viandes rouges produites à partir de l’abattage du bétail importé dans le cadre du commerce de troc dans les wilayas du sud.

Ainsi, M. Mokrani a annoncé la décision du ministre du Commerce et de la Promotion des exportations, Kamel Rezig, de mettre en place un système pour permettre l’acheminement de ces viandes rouges à partir des wilayas de Tamanrasset et Adrar en direction des wilayas du nord et cette opération doit comprendre la wilaya d’Illizi « prochainement », étant donné que les abattoirs sont disponibles au sud.  

Des équipes de contrôle ont été mobilisés au niveau des abattoirs d’Adrar et de Tamanrasset en coordination avec les services agricoles en sus de la mise en place de système de traçabilité des cargaisons de viandes rouges, a fait savoir le responsable qui a précisé que le prix de ces viandes au sud oscille actuellement entre 1000 et 1050 Da/kg » et que le ministère œuvrera à sensibiliser les opérateurs économiques du nord pour les vendre à des prix « raisonnables ».

Le nombre des têtes de bétail importées dans le cadre du commerce de troc dans les wilayas du sud est passé de 36.000 têtes en 2021 à 145.000 têtes en 2022,  et ce grâce « aux facilitations décidées par les pouvoirs publics pour l’entrée du bétail vivant », selon le DG qui a affirmé l’importance de cette filière et sa capacité à contribuer à « la réduction de l’importation à l’avenir ».

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine