Accueilla deuxHausse de 4,17% des crédits à l'économie à fin septembre 2022

Hausse de 4,17% des crédits à l’économie à fin septembre 2022

- Advertisement -

Les crédits accordés à l’économie ont connu durant les neuf premiers mois de l’année 2022 une hausse de 4,17%, atteignant 10.202,9 milliards de dinars (DA) contre 9.794,7 milliards DA à fin 2021, indique la Banque d’Algérie (BA) dans sa dernière note de conjoncture.

Selon le document, le stock des crédits octroyés par les banques publiques s’est accru de 4,73% par rapport à fin 2021, passant de 8.368,5 milliards DA à fin 2021 à 8 764,0 à fin septembre 2022.

The graduate Fair

Quant au stock des crédits octroyés par les banques privées, il s’élève à 1.436,2 milliards DA contre 1.423,7 milliards DA , soit une hausse de 0,88% par rapport à fin 2021.

De leur côté, les encours des crédits accordés aux entreprises publiques ont atteint 4.226,7 milliards DA à fin septembre 2022, contre 3.976,4 milliards DA à fin 2021, soit une progression de 6,30%.

De même, les encours des crédits octroyés aux entreprises privées et ménages ont enregistré des hausses respectives de 1,57% et 7,73%.

Concernant la masse monétaire M2, la note de la BA relève qu’elle avait connu à fin septembre 2022 un accroissement de 10,58% par rapport à son niveau de décembre 2021, s’établissant ainsi à 22.174,3 milliards DA contre 20.053,5 milliards DA à fin 2021, et ce, explique-t-on, « suite à l’effet conjugué de la hausse de 12,71% de la monnaie M1 et de 6,08% de la quasi-monnaie ».

En outre, les dépôts à vue ont progressé de 18,76% par rapport à la fin de l’année 2021, passant ainsi de 5.278,2 milliards DA à fin décembre 2021 à 6.268,2 milliards DA à fin septembre 2022, indique la même note, ajoutant qu’ils constituent actuellement 28,27% de la masse monétaire contre 26,32% à fin 2021.

Cette progression résulte en grande partie de la forte hausse des dépôts à vue du secteur des hydrocarbures.

Représentant 30,92% du total de la masse monétaire à fin septembre 2022, la quasi-monnaie (dépôts à terme) a marqué, quant à elle, une hausse de 6,08% entre fin décembre 2021 et fin septembre 2022 pour s’établir à 6.856,4 milliards DA contre 6.463,2 milliards DA à fin 2021, selon la même source.

Concernant les dépôts auprès des centres de chèques postaux (CCP) et au Trésor public, qui représentent 7,46% de la masse monétaire M2, il est indiqué dans le même document qu’ils avaient connu une hausse de 3,41%, passant ainsi de 1.599,9 milliards DA à fin 2021 à 1.654,5 milliards DA à fin septembre 2022.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine