AccueilActualitéNationalTéléphérique de Constantine : les travaux de rénovation reprendront au cours du...

Téléphérique de Constantine : les travaux de rénovation reprendront au cours du 1er trimestre 2023

- Advertisement -

Les travaux de rénovation des installations du téléphérique de la ville de Constantine devraient être relancés « au courant du premier trimestre 2023 », a-t-on appris mardi auprès de la direction locale des Transports.

La reprise des travaux de réhabilitation du téléphérique de Constantine, prévue dans le cadre du projet de maintenance et de modernisation de ce moyen de transport a été décidée après la mobilisation par les pouvoirs publics des fonds nécessaires pour le parachèvement de l’opération (près de 2 milliards DA), selon les précisions fournies par la même source.

The graduate Fair

La direction des Transports de Constantine a tenu, à ce titre à souligner l’importance du téléphérique dans l’amélioration de la fonctionnalité du secteur des Transports à Constantine, car contribuant à désengorger la circulation du centre ville vers les quartiers situés sur les hauteurs de la ville, comme l’Emir Abdelkader, Ziadia et Djebel El Ouahch en passant par le Centre hospitalo-universitaire (CHU).

Selon la même source, la durée des travaux ne devra pas dépasser les 10 mois à partir de la date de la relance du projet.

A l’arrêt depuis plus de 5 ans pour les besoins des travaux de maintenance et de consolidation, interrompus pour des raisons financières, le téléphérique de Constantine qui relie la rue Tatache Belkacem au centre -ville au CHU sur une distance de 425 mètres et le CHU à la cité l’Emir Abdelkader sur un linéaire de 1.100 mètres assurait le déplacement de milliers de passagers par jour et contribuait également à soulager le pont suspendu de Sidi M’Cid traversé quotidiennement par de flux importants de véhicules, a-t-on rappelé.

Les travaux de maintenance et de modernisation du téléphérique de Constantine portent essentiellement sur le renforcement du système d’exploitation automatique conformément aux normes de sécurité requises et le mécanisme de fonctionnement des stations, a-t-on fait savoir.

Des opérations de renforcement des pylônes du téléphérique avaient été déjà effectuées avant la suspension des travaux par des techniciens spécialisés en la matière, a rappelé la même source soulignant la complexité des travaux effectués sur un relief rocheux et à risque car réalisés sur une hauteur dépassant les 700 mètres dans certains sites.

Mis en service en 2008, le téléphérique de Constantine s’est affirmé comme un moyen de transport névralgique pour les habitants de la ville des ponts suspendus.

APS

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine