HomeActualitéNationalOran : transfert des vols domestiques vers l’aérogare N° 2 de l'aéroport...

Oran : transfert des vols domestiques vers l’aérogare N° 2 de l’aéroport international

Les vols domestiques de et à destination d’Oran ont été transférés vers l’aérogare N° 2 de l’aéroport  « Ahmed Ben Bella » au lieu du chapiteau, qui était réservé à ces lignes, a indiqué le directeur de l’aéroport, Benchenine Nadjiballah, cité par l’agence APS.

Benchenine Nadjiballah a souligné à la même source que tous les vols domestiques de et à destination d’Oran assurés par les compagnies Air Algérie et Tassili Airlines, ainsi que les vols de la Omra et du Hadj, ont été transférés, à compter de ce dimanche vers l’aérogare N° 2 de l’aéroport international d’Oran « Ahmed Ben Bella », au lieu du chapiteau.

Il a ajouté que la zone, réservée aux vols internationaux à l’aérogare N  2, a été affectée désormais aux vols internes, alors que les vols de la Omra et du Hadj ont été orientés vers la zone, réservée aux vols internationaux d’Air Algérie. Il a noté que le chapiteau a été fermé définitivement, samedi à minuit.

En outre, à partir de samedi soir, les vols internationaux restants d’Air France, Transavia et la compagnie espagnole Volotea, qui comprennent des vols vers Marseille, et de Turkish Airlines et Tui Fly, assurant des vols vers la Belgique, ont été transférés de l’aérogare N 2 vers la nouvelle aérogare de l’aéroport international « Ahmed Ben Bella », a-t-on indiqué.

Jeudi dernier, Air Algérie a annoncé dans un communiqué que tous ses vols intérieurs à destination et en provenance d’Oran seraient détournés vers l’aérogare N° 2 de l’aéroport d’Oran.

La nouvelle aérogare, réalisée à un coût global de 36 milliards DA, est un véritable chef-d’œuvre architectural, alliant entre le style islamique et moderne et répondant aux normes internationales en vigueur.

La capacité de traitement de cette nouvelle aérogare, qui a été réalisée par le groupe Cosider, est estimée à 3,5 millions de passagers par an, extensible à 6 millions de passagers par an. Elle comprend également une zone de fret couvrant une superficie de 4.000 mètres carrés, tandis que le garage des avions de l’aéroport a été agrandi, augmentant ainsi sa capacité de 15 à 25 avions.

L’éclairage à l’intérieur de cette installation est alimenté par l’énergie solaire, ce qui en fait le premier aéroport au niveau africain à adopter cette nouvelle technologie, puisque 4.550 panneaux solaires de haute qualité ont été placés sur le toit, sur une superficie de 14.500 mètres carrés, permettant ainsi d’économiser 25 % de l’énergie fournie à l’aéroport international d’Oran.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine