HomeActualitéNationalAlgérie-Mauritanie : signature de sept accords entre des entreprises économiques des deux...

Algérie-Mauritanie : signature de sept accords entre des entreprises économiques des deux pays

Le ministre du Commerce et de la Promotion des exportations, Kamel Rezig a fait état samedi de la signature de sept (7) accords dans différentes filières entre des entreprises algériennes et mauritaniennes, dans le cadre du forum d’affaires algéro-mauritanien organisé en marge de la Foire de la production algérienne à Nouakchott.

Dans une déclaration à la presse, M. Rezig a indiqué que « sept accords ont été signés, à l’occasion de la Foire de la production algérienne inaugurée, jeudi dernier à Nouakchott, et du forum économique algéro-mauritanien organisé, samedi, en marge de cette manifestation », précisant que « les accords en question ont été conclus pour des montants très importants (…) en millions de dollars » entre des entreprises algériennes et mauritaniennes.

Ces accords concernent différentes filières tels que « le ciment, les batteries, les fenêtres et portes et les produits alimentaires », selon M. Rezig.

Le ministre a souligné que les échanges dans le passé étaient « limités aux produits alimentaires », mais grâce à cette foire, à laquelle participent 166 entreprises algériennes (publiques et privées), « la force de l’économie nationale a été présentée aux frères mauritaniens ».

Mettant l’accent sur la qualité de la participation et la diversité des filières (entre 20 et 25 activités) lors de la manifestation, le ministre a précisé que « les accords signés aujourd’hui ne représentent qu’un début, car il y a des discussions en cours entre les deux parties dans tous les secteurs ».

Le ministre a souligné que cette foire, qui intervient en application des directives du président de la République aux fins d’accéder aux marchés africains par l’organisation d’expositions de la production nationale, « connait un franc succès et un grand intérêt de la part des mauritaniens », annonçant que la prochaine Foire de la production algérienne sera organisée la semaine prochaine au Soudan.

Par ailleurs, le ministre a rappelé que la Foire était une opportunité pour faire connaître les facilitations apportées par la nouvelle loi sur l’investissement, soulignant la présence de l’Agence algérienne de promotion de l’investissement (AAPI) pour fournir les explications nécessaires aux investisseurs sur le climat des affaires en Algérie et les incitations prévues dans les nouveaux textes de loi.

S’exprimant à l’ouverture des travaux du Forum d’affaires algéro-mauritanien, M. Rezig a indiqué que les évènements économiques de ce genre constituent « une autre opportunité pour rapprocher les vues et donner un véritable élan au partenariat et à la coopération bilatérale et un acquis considérable traduisant la véritable volonté de redynamiser le commerce bilatéral et renforcer les passerelles de communication à travers les échanges générés par ces activités économiques ».

Il a salué « le rôle pivot » du Conseil des hommes d’affaires algéro-mauritanien en tant que « locomotive devant booster la coopération économique bilatérale avec une vision claire permettant de concrétiser les échanges commerciaux et partant, diversifier les mécanismes de coopération économique entre les deux pays ».

Le ministre a coprésidé, samedi à Nouakchott, avec le ministre mauritanien du Commerce, de l’Industrie, de l’Artisanat et du Tourisme, Lamrabott Ould Bennahi, l’ouverture du Forum économique algéro-mauritanien organisé en marge de la Foire de la production algérienne qui se poursuit jusqu’à mardi prochain.

APS

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine