HomeActualitéNationalCéréales : le recours à l'irrigation d'appoint est envisageable pour faire face...

Céréales : le recours à l’irrigation d’appoint est envisageable pour faire face au stress hydrique

Le recours à l’irrigation d’appoint pour la céréaliculture afin de faire face au stress hydrique et préserver cette culture est envisageable, a indiqué, mardi, Ali Zoubar, chargé de l’organisation et de la régulation des filières agricoles, auprès du ministère de l’Agriculture et du développement rural.

 »L’irrigation d’appoint est une possibilité pour sauver la campagne céréalière et permettre la levée des céréales », a-t-il déclaré relevant toutefois que  »la situation n’est pas alarmante pour les céréales », a-t-il déclaré sur les ondes de chaîne 3 de la Radio algérienne.

 »A la saison agricole passée, il y avait un manque des pluies en décembre et janvier et les précipitations des mois de mars et avril ont permis aux céréales de se développer et d’assurer une bonne récolte avec plus de 40 millions de quintaux produits », a-t-il soutenu.

M. Zoubar a détaillé que l’institut national des sols, de l’irrigation et du drainage (INSID)  »suit de très près la situation et émet des bulletins d’alerte météorologiques pour chaque zone » et  »à chaque fois qu’il y a nécessité, l’irrigation d’appoint est déclenchée ».

Il a également fait remarquer que, selon les prévisions météorologiques,  »des précipitations sont attendues à partir du 15 janvier courant ».

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine