HomeénergieL'Algérie produit 540 mégawatts d'énergie solaire et parie sur les exportations d'hydrogène...

L’Algérie produit 540 mégawatts d’énergie solaire et parie sur les exportations d’hydrogène vert

Le Commissaire aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique, Noureddine Yassaa, a annoncé que la capacité de production d’énergie solaire en Algérie avait atteint 540 mégawatts à la fin 2022, dans le cadre de la mise en œuvre du plan gouvernemental dans le domaine de la transition énergétique et de la rationalisation de la consommation, rapporte ce jeudi la Radio nationale.

Noureddine Yassa a évoqué les efforts pour favoriser la transition énergétique à un rythme acceptable avec la participation des collectivités locales.

Il a ajouté que ces efforts se manifestent dans l’utilisation de l’énergie solaire au niveau de l’éclairage public, des mosquées, des administrations publiques et des établissements d’enseignement, où plus de 1.100 écoles fonctionnent actuellement avec des énergies renouvelables.

Dans ce contexte, M. Yassa a estimé que l’Algérie est plus qualifiée que d’autres pour devenir, à moyen terme, un pays pivot dans la production et l’exportation d’hydrogène vert vers les marchés mondiaux, compte tenu de sa situation stratégique, de son expérience pionnière dans la production pétrolière et gazière, et des infrastructures solides dans les domaines de la production, du stockage et du transport.

En avril dernier, il avait déclaré que l’Algérie, dotée d’un important potentiel solaire, était bien placée pour produire l’hydrogène vert à des coûts « très compétitifs ».

« Grâce à son potentiel considérable en énergie solaire, ses importantes ressources en gaz naturel et les infrastructures de distribution associées, l’Algérie est bien placée pour produire l’hydrogène vert et éventuellement bleu (à partir du gaz naturel avec capture et stockage de carbone) à des coûts très compétitifs », avait déclaré M. Yassaa.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine