HomeActualitéNationalLe ministère du Commerce entend exporter les dattes algériennes vers 150 pays...

Le ministère du Commerce entend exporter les dattes algériennes vers 150 pays fin à 2024

Le ministère du Commerce et de la Promotion des exportations ambitionne de porter à 150 le nombre des pays importateurs des dattes algériennes d’ici à fin 2024, avec une valeur globale de pas moins de 250 millions de dollars, a déclaré mardi à Alger, Kamel Rezig, selon l’agence officielle.

Dans une allocution à l’ouverture officielle des portes nationales ouvertes sur l’exportation des dattes et de leurs dérivés (du 27 au 29 décembre courant) au siège de l’Agence nationale de promotion du commerce extérieur (Algex), M. Rezig a fait savoir que l’Algérie exportait vers 75 pays et comptait porter ce nombre à 150 pays d’ici fin 2024, pour atteindre une valeur globale des dattes exportées de pas moins de 250 millions de dollars.

Au cours des dix premiers mois de l’année en cours, le nombre des exportateurs algériens de dattes a atteint 365 exportateurs, contre 350 durant la même période de 2021.

L’Algérie dispose de moyens et capacités « énormes » pour doubler le volume de ses exportations, compte tenu de l’abondance de la production nationale de ce produit (près de 1,2 million de tonnes de dattes/an).

Rappelant que les dattes produites en Algérie ne sont généralement pas traitées avec des produits chimiques, M. Rezig a souligné la nécessité de passer à « l’agriculture biologique amie de l’environnement », de par son impact sur la qualité du produit et des capacités d’exportation de la filière.

A cet effet, le ministre a fait savoir qu’un travail est en cours, en coordination avec les différents autres secteurs ministériels concernés, pour accorder toutes facilité administrative permettant de créer ou d’attirer des organismes de certification des produits biologiques en Algérie, reconnus sur les grands marchés mondiaux, de manière à permettre aux agriculteurs et exportateurs algériens en général, particulièrement dans la filière des dattes et leurs dérivés, de bénéficier de ce service et d’obtenir une accréditation pour leurs produits au plan international.

Il a mis l’accent également sur l’importance des dérivés de dattes et de l’industrie manufacturière y afférente dans la promotion des exportations de la filière, compte tenu de la diversité et de l’abondance de ses produits en Algérie.

Cette industrie manufacturière axée sur les dattes est à même de créer des dizaines de milliers de postes d’emplois, a précisé le ministre, insistant sur l’impératif de faire la promotion des dattes algériennes et leurs dérivés à travers l’organisation de foires et la participation à diverses manifestations à travers le monde.

L’Algérie à la 7e place dans le monde en 2021

Lors de la cérémonie d’ouverture, un représentant de l’ALGEX a passé en revue les principaux indicateurs de la filière dattes en Algérie.

Selon les données exposées, l’Algérie a occupé en 2021 la 7e place à l’échelle mondiale en matière d’exportation de 76,9 mille tonnes de dattes d’une valeur de 79 millions de dollars, l’Arabie saoudite étant le premier pays exportateur de dattes avec 13,4 % de l’ensemble des exportations mondiales.

Durant le dernier quinquennat, les exportations des dattes algériennes ont atteint 66,4 millions de dollars, réalisant le pic en 2021 de 79 millions de dollars .

D’après les mêmes données, la production des dattes a atteint son pic en 2019 avec 11,36 millions de quintaux, dont « Deglet Nour » en tête de liste (6,14 millions quintaux) suivie des dattes sèches (3,02 millions de quintaux) puis le reste des dattes molles (2,20 millions de quintaux).

Le nombre des pays importateurs des dattes algériennes entre 2017 et 2021 a atteint 66 pays, avec un pic enregistré en 2021 de 72 pays de par le monde.

Parmi les pays importateurs en 2021 figurent la France qui a importé une quantité de 21,42 mille tonnes pour une valeur globale de 25,36 millions de dollars, suivie de l’Espagne (8,48 mille tonnes) pour une valeur de 9,44 millions de dollars.

Quant à la variété des dattes exportées en grandes quantités en 2021, les mêmes données font état de Deglet Nour qui vient en tête du classement avec plus de 25514 tonnes exportés vers les différents pays du monde dont 4884 tonnes vers la France, 2801 tonnes vers l’Allemagne, suivies des dattes molles (plus de 49784 tonnes) puis les dattes sèches (1635 tonnes).

Les mêmes données ont dévoilé que les importations des dattes dans le monde ont réalisé 1,84 milliards de dollars, avec un pic enregistré en 2021 d’une valeur de 2,04 milliards de dollars.

L’Inde figure en tête des pays importateurs des dattes dans le monde en 2021 avec une quantité de 475,4 mille tonnes d’une valeur globale supérieure à 240,4 millions de dollars, suivie des Emirats arabes unies (181,3 mille tonnes pour une valeur de 136,5 millions de dollars.

APS

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine