HomeActualitéNationalLe ministère de la formation professionnelle et FIAT Algérie signent un accord...

Le ministère de la formation professionnelle et FIAT Algérie signent un accord de partenariat

Le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Yacine Merabi, a supervisé la signature d’un accord de partenariat avec FIAT Algérie, pour contribuer à la mise en place d’une filière de formation dans l’industrie automobile en Algérie, indique ce mardi un communiqué du ministère publié sur sa page Facebook.

Cet accord s’inscrit dans le cadre de la stratégie du secteur de la formation et de l’enseignement professionnels en adéquation avec les transformations économiques qui s’opèrent en Algérie en matière de mise à disposition d’une main-d’œuvre qualifiée basée sur des standards techniques modernes, notamment dans le domaine de l’industrie automobile.

L’accord porte également sur la formation dans le domaine de l’industrie automobile en créant des filières pour les personnes formées dans ce domaine, dans plusieurs filières, notamment en apprentissage, et en faisant bénéficier les formés de stages pratiques au niveau des usines automobiles, encadrés par des experts du domaine.

Ces formations seront dispensées par le centre de formation professionnelle et d’apprentissage, «Saad Mohamed», situé à Sania, Oran.

Ces accords fourniraient les compétences nécessaires pour contrôler ce domaine délicat, élargir la portée de cette activité économique à travers le pays et atteindre les objectifs de l’État en matière de création de nouvelles activités qui dépendent de la technologie et du savoir en tant qu’économies alternatives.

Le ministre a affirmé que « le secteur de la formation et de l’enseignement professionnels, au vu de ses missions, accorde une grande importance au partenariat pour le développement économique du pays, notamment dans les secteurs stratégiques tels que l’industrie automobile, en assurant la formation professionnelle des jeunes candidats pour la première fois à l’obtention d’une qualification. »

Le ministre a ajouté que le secteur est bien conscient des défis posés par les transformations dans le développement de l’industrie automobile et la préparation des techniciens de demain, notamment dans le domaine de la maintenance.Ce partenariat nous permettra :

– Une coopération conjointe dans l’identification des nouveaux besoins de compétences émanant de ces évolutions.

– Actualisation des emplois existants en introduisant de nouvelles technologies.

– Travail sur l’ingénierie pédagogique (élaboration/mise à jour des programmes de formation).

– Développement de la méthode de formation par l’évaluation.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine