HomeBanques-FinancesAmel Abdellatif : "Il est possible de réviser davantage le barème de...

Amel Abdellatif : « Il est possible de réviser davantage le barème de l’IRG »

La Directrice générale des Impôts, Mme Amel Abdellatif, a évoqué, ce dimanche 11 décembre 2022, une possible nouvelle révision du barème de l’Impôt sur le revenu global (IRG).

« Il est possible de réviser davantage le barème de l’IRG à condition qu’on élargisse la population ciblée par la fiscalité et là il faut passer par ce qu’on appelle inclusion fiscale », a déclaré Mme Abdellatif sur les ondes de la radio chaîne 3, estimant qu’il faut tout revoir tout en assurant un équilibre en termes de recettes en ce sens que les bas et moyens salaires profitent le plus.

Concernant la dernière baisse de l’IRG, la Diretrice générale des impôts a expliqué que cette baisse a été faite en deux temps. « La première étape c’était d’exonérer carrément les salaires égaux ou inférieurs à 30.000 dinars. On a aussi prévu un abattement  pour les salaires entre 30.000 et 35.000 dinars », a-t-il précisé. Un abattement supplémentaire pour « assurer, justement, cette équité fiscale et respecter la progressivité de l’impôt. »

Pour les retraités, Mme Abdellatif a rappelé qu’il y a eu également révision de l’abattement lorsque la pension de retraite variait entre 40.000 à 45.000 dinars. De même pour les revenus perçus par les personnes aux besoins spécifiques.             

S’agissant des taux fiscaux, elle a expliqué que le niveau de l’investissement va favoriser la collecte de la fiscalité. Avec la diversification de l’économie, nous arriverons à mobiliser beaucoup plus de ressources mais, pour ça il faut réfléchir sur d’autres mécanismes », a-t-elle dit, en ajoutant que « pour mobiliser des ressources, il faut élargir l’assiette fiscale et ce en dépit de la fiscalité pétrolière, on mise toujours sur la fiscalité ordinaire. »

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine