HomeActualitéNationalLigne ferroviaire Boughezoul-Tissemsilt : la mise en service prévue à la fin...

Ligne ferroviaire Boughezoul-Tissemsilt : la mise en service prévue à la fin de l’année 2022

Le Premier ministre, M. Aïmene Benabderrahmane, a annoncé, mercredi à Tissemsilt, la mise en service de la ligne ferroviaire reliant Boughezoul (Médéa) et Tissemsilt à la fin de l’année en cours, rapporte l’Agence APS.

En inspectant à Tissemsilt le projet de réalisation de la nouvelle gare, dans le cadre d’une visite de travail ayant suivi une réunion du gouvernement consacrée au programme de développement complémentaire de cette wilaya, le Premier ministre a fait savoir qu’une délégation ministérielle supervisera la mise en service de la ligne ferroviaire Boughezoul-Tissemsilt, le 31 décembre prochain.

La ligne Boughezoul-Tissemsilt traverse 4 wilayas

Sur place, M. Aïmene Abderrahmane a suivi une présentation détaillée du projet ferroviaire Boughzoul-Tissemsilt long de 139 km. Il comprend la réalisation de 21 ponts ferroviaires, 44 ponts routiers, plusieurs ouvrages hydrauliques ainsi que des installations de soutien et de protection. Cette ligne traverse quatre wilayas, à savoir Tissemsilt, Tiaret, Djelfa et Médea.

Le projet, réalisé par un groupement de cinq entreprises publiques nationales, comprend également cinq gares dans les villes de Tissemsilt (gare principale), Bougara (Tiaret), Hassi Fedoul, Hassi Laâdjal (Djelfa) et Chahbounia (Médéa).

Cette ligne ferroviaire contribuera à créer une dynamique économique et commerciale dans la région et à attirer des investissements publics et privés.

Ligne ferroviaire Alger-Tamanrasset

Le Premier ministre a souligné que « le défi demeure dans l’achèvement de la ligne ferroviaire Alger-Tamanrasset ainsi que dans la connexion de toutes les régions du sud au réseau ferroviaire ».

Il a, également, insisté sur l’importance de « corriger à l’avenir les lacunes dans les projets de réalisation de lignes ferroviaires en retard », soulignant « la nécessité de respecter les délais des travaux et la réalisation d’études maturées avant le lancement des projets ».

« Nous nous engageons à appliquer le programme du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, visant à mettre en oeuvre une approche économique dans la gestion des dossiers économiques », a précisé le Premier ministre.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine