HomeActualitéNationalFer et acier: les prévisions sur les exportations tablent sur 1,5 milliard...

Fer et acier: les prévisions sur les exportations tablent sur 1,5 milliard de dollars fin 2022

La valeur des exportations algériennes en fer et acier devrait atteindre plus de 1,5 milliard de dollars à la fin de l’année 2022, selon les prévisions du ministère de l’Industrie.

C’est ce qu’ a fait savoir le chef de cabinet du ministère de l’Industrie, Mokhtar Bourouina, qui a représenté, ce mardi, le ministre de l’Industrie, Ahmed Zaghdar à la cérémonie d’ouverture du Salon international de l’industrie « Sinaa Expo 2022 » au Palais des expositions Pins maritimes à Alger.

M. Bourouina a précisé, selon l’agence APS, que cette filière connait un développement progressif en termes de production et d’exportation, avec près de 500.000 tonnes de fer et d’acier (rond à béton, câbles pour engin et fer plat) exportés vers l’Europe, l’Amérique et l’Afrique au cours des premiers mois de l’année 2022.

Soulignant que ces résultats sont le fruit des efforts des opérateurs de la filière en pleine restructuration et réorganisation, le responsable a mis en avant l’importance de créer des pôles industriels et de former des groupes spécialisés dans les filières des industries mécaniques, sidérurgiques et électriques et des matériaux de construction en vue de les développer.

S’agissant de l’industrie des matériaux de construction, un groupe a été créé, englobant les principaux fabricants de céramique à même de contribuer à l’organisation et au développement de cette filière « prometteuse » dont la production dépasse 200 millions de mètres carrés/an, contre des besoins nationaux oscillant entre 120 et 130 millions de mètres carrés/an, a précisé M. Bourouina qui a fait état de plusieurs opérations d’exportation de produits céramiques.

Concernant le ciment, les investissements réalisés dans cette filière ont permis depuis quelques années d’atteindre l’autosuffisance, la demande locale s’étant stabilisée depuis 2021 à 22 millions de tonnes contre une capacité de production supérieure à 40 millions de tonnes.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine