HomeénergieMourad Adjal : Nous serons un pays producteur d'énergie solaire par excellence...

Mourad Adjal : Nous serons un pays producteur d’énergie solaire par excellence d’ici 2035

Le Président Directeur Général du Groupe Sonelgaz, Mourad Adjal, a déclaré, ce mardi que « nous serons un pays producteur d’énergie solaire par excellence d’ici 2035 ».

« L’Algérie dispose éventuellement d’une quantité d’énergie très importante », a-t-il ajouté, précisant que le pays peut assurer la sécurité énergétique, avec le programme ambitieux du président de la République des 15.000 mégawatts.

Le patron du groupe Sonelgaz a indiqué qu’ « à l’horizon 2035, cette énergie va dépasser les 45.000 mégawatts », en rappelant que l’Algérie consomme entre 16.000 et 17.000 mégawatts.

Le ministre de l’Énergie, Mohamed Arkab, a déclaré mardi que le développement des liaisons environnementales avec l’Europe du Sud s’inscrit dans le cadre de l’intégration des deux rives de la Méditerranée à travers la mise en place de corridors d’ouest en est.

Le ministre de l’Énergie a également indiqué que le projet d’interconnexion électrique directe entre l’Algérie et l’Europe est un enjeu stratégique et une priorité pour l’Algérie, afin de renforcer les échanges électriques entre les deux rives.

Conférence sur les interconnexions électriques en Méditerranéen

Le ministre de l’Énergie et des Mines, Mohamed Arkab, a participé, ce mardi, aux travaux de la conférence sur les interconnexions électriques en Méditerranéen ».

Le ministre a souligné que l’Algérie est aujourd’hui un fournisseur sûr et fiable de gaz, ce qui lui permet, avec ses capacités éprouvées, d’être demain un fournisseur fiable d’électricité à haut rendement.

L’Algérie dispose d’une capacité de production d’électricité de plus de 25.000 mégawatts, avec un besoin moyen de 12.000 mégawatts, et un pic de pas plus de 17.000 mégawatts, ce qui lui permet d’offrir une capacité journalière de 10.000 mégawatts sur le marché régional.

Et avec la réalisation de l’ambitieux programme de développement des énergies renouvelables, cette capacité pourra être augmentée de 15.000 mégawatts d’électricité propre.

Le Comité maghrébin de l’électricité (COMELEC), l’Observatoire méditerranéen de l’énergie (OME), l’Association des gestionnaires des réseaux de transport de l’électricité méditerranéens (Med-TSO) et l’Association méditerranéenne des agences nationales de maîtrise de l’énergie (MEDENER) ont également pris part à cette conférence.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine