HomeActualitéNationalForum d'affaires algéro-tchèque: nécessité de profiter des opportunités et d'encourager les investissements

Forum d’affaires algéro-tchèque: nécessité de profiter des opportunités et d’encourager les investissements

Le ministre de l’Industrie, Ahmed Zaghdar a mis l’accent, lundi à Alger, sur la nécessité de profiter des opportunités offertes et d’encourager les investissements productifs algéro-tchèques.

Dans son allocution à l’ouverture des travaux du forum d’affaires algéro-tchèque tenu en présence du ministre tchèque de l’industrie et du commerce, Jozef Sikela ainsi que des hommes d’affaires et des organisations des deux pays, M. Zaghdar a souligné que « nous devons redoubler d’efforts pour hisser le niveau de coopération économique et commerciale en profitant des opportunités offertes et en encourageant les investissements productifs susceptibles de créer de la richesse et de diversifier nos économies dans le cadre des partenariats mutuellement bénéfiques ».

Rappelant le volume d’échanges commerciaux qui n’a pas dépassé les 204 millions de dollars en 2021 en dépit des relations politiques « historiques et privilégiées outre les capacités considérables que recèlent les deux pays », M. Zaghdar a mis l’accent sur « la nécessité d’asseoir une coopération à même d’accroitre le volume d’échanges commerciaux et économiques tout en hissant les relations bilatérales au plus haut niveau ».

Dans ce sillage, le ministre de l’Industrie s’est dit « satisfait de la dynamique positive que connaissent les relations algéro-tchèques dans l’objectif de renforcer la coopération économique et commerciale à travers l’échange de visites intersectorielles », Il a appelé également les sociétés tchèques à un échange d’expériences et au développement des partenariats mutuellement bénéfiques avec les entreprises algériennes ».

« Ce forum intervient dans une conjoncture spéciale que traverse l’Algérie qui connait une mutation inédite dans les différents domaines, économique notamment », a encore dit le ministre, affirmant que l’Algérie avait opéré d’importantes réformes pour attirer l’investissement étranger directe et améliorer le climat des affaires de par la promulgation de la loi sur l’investissement visant le développement des secteurs d’activité qui apporte une valeur ajoutée. Cette nouvelle loi, ajoute le ministre, a pour objectif d’ assurer un développement régional durable et équilibré, valoriser les ressources naturelles et les matières premières locales en accordant la priorité au transfert technologique, à l’innovation et à l’économie de la connaissance.

Selon M. Zaghdar, le forum constitue une nouvelle occasion pour les opérateurs économiques des deux pays « afin d’asseoir des passerelles de communication en vue du renforcement du partenariat dans les domaines d’intérêt commun, et ce, pour la consolidation de nos relations économiques et commerciales ».

Pour sa part, le ministre tchèque de l’Industrie et du Commerce, Jozef Sikela, a affirmé que sa visite en Algérie à la tête d’une délégation composée de représentants de sociétés tchèques pionnières dans différents domaines « dénote de l’intérêt particulier accordé par son pays à la promotion des relations économiques bilatérales ».

Pour M. Sikela, ce forum est « une initiative pour approfondir la coopération économique » entre la République Tchèque et l’Algérie, qui l’a qualifié de « partenaire commercial très prometteur ».

Il a souligné, en outre, le nombre important des opportunités prometteuses de coopération mutuelle touchant tous les domaines, notamment l’énergie et les mines, l’infrastructure, le transport, l’industrie agroalimentaire, les soins sanitaires, l’industrie des médicaments et autres.

Le ministre tchèque a fait part de l’intérêt accordé par son pays au plan de développement économique de l’Algérie, soulignant la disposition de la République Tchèque à participer à la réalisation de ce plan.

Exprimant sa conviction que « les relations commerciales bilatérales devront se renforcer prochainement », le même responsable a affirmé que le forum » devra aboutir à l’établissement de relations de coopération concrètes ».

Le premier jour du forum d’affaires Algérie-République Tchèque a été ponctué par plusieurs interventions portant sur le climat d’affaires en Algérie et l’investissement.

Les travaux du forum devront se poursuivre mardi, où il sera question d’évoquer les opportunités d’investissement en Algérie et certaines expériences réussies dans le domaine de l’investissement privé, outre le climat d’affaires en République Tchèque.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine