Homeéconomie numériqueTriki : «nous aspirons à raccorder 6 millions de familles algériennes à l’internet...

Triki : «nous aspirons à raccorder 6 millions de familles algériennes à l’internet fin 2024»

L’augmentation en Algérie de la bande passante internationale de l’internet permet, selon le ministre de la Poste et des Télécommunications, « de couvrir les besoins croissants des citoyens, établissements et individus, et de raccorder les 2/3 des foyers à l’internet fixe, ce qui équivaut à six millions de familles, d’ici à fin 2024», rapporte la Radio nationale.

Le ministre n’a pas manqué de valoriser cette opération d’augmentation de la bande passante internationale d’internet qu’il considère l’un des projets importants du plan d’action de son secteur.

M. Triki a révélé que «la bande passante est augmentée à 7.8 terabites/secondes au lieu de 2.8 terabites/secondes en 2021 et 1.5 terabites/seconde en 2020.

Et d’ajouter que «cette augmentation permet d’offrir des conditions adéquates pour la concrétisation du plan sectoriel dans son volet qui concerne les fibres optiques ainsi que d’anticiper sur la forte demande de l’internet en offrant des débits supérieurs selon les offres disponibles».

Par ailleurs, le ministre a indiqué que «parmi les axes du programme gouvernemental est de consolider les capacités du réseau international de communication afin de réaliser deux objectifs», précisant qu’il s’agit de «la sécurisation du réseau de par la diversification des circuits et des câbles sous-marins qui nous lient avec le reste du monde» et «l’augmentation de la fréquence internationale afin de répondre aux besoins croissants des citoyens».

Dans le même sillage, M. Triki a révélé que le président de la République a proféré des orientations sur la nécessité d’ajouter d’autres câbles sous-marins pour le réseau internet ainsi que de rénover ceux d’usage.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine