HomeénergieEnergie et mines : Arkab reçoit une délégation du groupe norvégien Equinor

Energie et mines : Arkab reçoit une délégation du groupe norvégien Equinor

Le ministre de l’Energie et des mines, Mohamed Arkab, a reçu jeudi, une délégation du groupe pétrolier norvégien  »Equinor », conduite par le vice-président exécutif chargé de l’exploration et de la production internationale, Al Cook, avec lequel il a passé en revue l’état des relations de coopération bilatérales dans le domaine de l’énergie, a indiqué un communiqué du ministère.

Lors de cette audience, tenue au siège du ministère, en présence de l’ambassadeur de Norvège en Algérie, « les deux parties ont passé en revue l’état des relations de coopération bilatérales dans le domaine de l’énergie, notamment l’exploration et la production des hydrocarbures en Algérie et à l’internationale », a précisé la même source.

A ce titre, M. Arkab et la délégation norvégienne ont exprimé leur satisfaction pour  »l’excellence » du partenariat existant entre Sonatrach et Equinor, notamment  »leurs relations de partenariat à In Salah et In Amenas », a ajouté le communiqué.

Les opportunités d’affaires et d’investissements entre les deux parties ont également été abordées au cours de l’entretien.

M. Arkab a présenté à la délégation d’Equinor le contenu et les objectifs de la nouvelle loi sur les hydrocarbures pour la relance des activités de recherche et d’exploitation d’hydrocarbures en Algérie.

Dans cette optique, Equinor a été invitée à explorer, avec Sonatrach,  »les voies et moyens de renforcer et d’élargir le partenariat existant entre les deux compagnies et au partage de l’expérience et de l’expertise dans des domaines liés, entre autres, à la réduction de l’impact de l’industrie des hydrocarbures sur l’environnement, la réduction des émissions de CO2 et le captage et stockage du carbone (CCS) », a fait savoir le ministère.

Selon le communiqué, les deux  parties ont convenu de renforcer la coopération sur des projets autres qu’hydrocarbures en Algérie, à savoir des projets d’énergies nouvelles et renouvelables dont ceux de l’énergie solaire, le développement de l’hydrogène et la formation.

Par ailleurs, « la rencontre a été l’occasion pour l’échange des points de vue et analyses sur l’actualité du marché international des hydrocarbures et les évolutions majeures qui caractérisent les industries pétrolières et gazières », a-t-on souligné de même source.

APS

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine