HomeActualitéNationalEau potable : des perturbations dans l'alimentation à Alger et Tipasa jusqu'à...

Eau potable : des perturbations dans l’alimentation à Alger et Tipasa jusqu’à jeudi

La Société des eaux et de l’assainissement d’Alger (Seaal) a annoncé, dimanche, dans un communiqué, que des perturbations du programme de distribution d’eau dans certaines communes d’Alger et de Tipasa seront enregistrées, du lundi (aujourd’hui, ndlr) à jeudi, en raison de l’arrêt, pour maintenance, de la station de dessalement d’eau de mer de Fouka (Tipasa).

Ces perturbations seront ressenties dans les communes de Zeralda, Staoueli, Mahelma, Ain Bénian, Hammamet, et en partie les communes Souidania et Chéraga à Alger, tandis qu’un décalage du programme de distribution de 36 à 48 heures sera opéré sur les communes de Koléa, Douaouda, Fouka, Chaiba, Attatba, Bousmail, Bouharoune, Ain Tagourait et Khemisti à Tipaza, a précisé la même source.  

Assurant qu’un dispositif de citernage sera mis en place afin d’assurer l’alimentation en eau potable des établissements publics et hospitaliers, la Seaal a ajouté que le rétablissement du programme d’alimentation en eau potable actuellement en vigueur, au niveau des communes impactées, se fera progressivement dès la remise en service de la station de dessalement, prévue le 17 novembre 2022.

Elle a expliqué que la mise à l’arrêt, pour maintenance programmée lundi et mardi, de la station de dessalement d’eau de mer de Fouka, dont la gestion et l’exploitation sont assurées par l’entreprise « Myah Tipasa », engendrera un déficit de production en eau potable de 120.000 m3/j, ce qui impactera le programme de distribution de certaines communes d’Alger et de Tipasa.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine