HomeActualitéNationalAgence nationale de gestion des biens gelés, saisis et confisqués : les...

Agence nationale de gestion des biens gelés, saisis et confisqués : les instructions du président Tebboune

Le président de la République, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, Abdelmadjid Tebboune, a présidé, ce lundi, une réunion du Conseil des ministres, consacrée à deux projets de loi relatifs à la Justice militaire et à la lutte contre la corruption, outre des exposés sur le développement, l’eau et le transport maritime de marchandises.

Concernant la création d’une Agence nationale de gestion des biens gelés, saisis et confisqués, le président de la République a instruit le Gouvernement à l’effet d’enrichir le projet de loi, en tenant compte de ce qui suit:

– Définir des mécanismes plus flexibles en termes de recouvrement des biens de l’Etat et alléger les procédures bureaucratiques, de façon à permettre de récupérer tous les fonds détournés.

– Faire preuve de réalisme dans le traitement des dossiers de lutte contre la corruption, à travers l’adoption de mécanismes simplifiés directs, loin des complications qui tendent à faire perdurer ce phénomène.

– Consacrer la suprématie de la Loi et placer la protection du citoyen en tête des priorités et au centre des préoccupations de l’Etat.

– Les Institutions de l’Etat sont appelées à poursuivre la lutte contre toute forme de corruption, quelles qu’en soient les ramifications, en coordination avec les instances et pays concernés. Le Président Tebboune a exprimé sa satisfaction quant à la coopération perçue chez certains pays européens concernant le recouvrement des fonds détournés.

Concernant la création d’une Agence nationale de dessalement de l’eau de mer, le Président de la République s’est félicité de tous les efforts consentis par les différents partenaires nationaux et avec des moyens algériens, en termes de préservation de la sécurité hydrique nationale face au stress hydrique.

– Création d’une nouvelle spécialité académique pour la formation d’étudiants et cadres algériens dans le domaine du dessalement de l’eau de mer, compte tenu des progrès réalisés dans ce secteur vital. L’Algérie produit plus de 2.700.000 m3/j, devenue ainsi un pays pionnier en la matière.

Dans ce contexte, le Président Tebboune a adressé ses remerciements à tous les cadres qui ont contribué à opérer ce bond qualitatif pour assurer l’approvisionnement des citoyens en eau potable.

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine