HomeénergieOPEP+ : stabiliser les prix à hauteur de 100 dollars/baril jusqu'à fin...

OPEP+ : stabiliser les prix à hauteur de 100 dollars/baril jusqu’à fin 2022

Le ministre de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab, est revenu, ce dimanche 6 novembre, sur la dernière décision de l’Opep+ de réduire sa production globale de pétrole de 2 millions de barils/jour.

S’exprimant devant les membres de la Commission des finances et du budget de l’Assemblée populaire nationale (APN), dans le cadre de l’examen des dispositions du projet de loi de finances (PLF) 2023, M. Arkab a déclaré que la dernière décision des pays de l’OPEP et hors OPEP (OPEP +) de réduire la production de deux millions de barils/jour devrait maintenir l’équilibre du marché et la stabilité des prix à hauteur de 100 dollars/baril jusqu’à la fin de l’année.

« En dépit du recul des cours du pétrole et au vu de l’inquiétude d’une récession  mondiale, la dernière décision des pays OPEP+ de réduire la production de deux millions de barils/jour devrait maintenir l’équilibre du marché et la stabilité des prix à hauteur de 100 USD/baril jusqu’à la fin de l’année », a précisé M. Arkab, selon l’agence APS.

Le ministre a relevé que le débat du projet de loi de finances (PLF) intervient « dans un contexte économique et géopolitique variable ayant impacté l’industrie pétrolière et gazière à travers le recul sans précédent du volume des investissements au cours des dernières années à l’origine du recul de l’offre ».

Les cours du pétrole « ont repris après la chute sans précédent des marchés début 2020 en raison de l’apparition et la propagation du coronavirus », a ajouté M. Arkab qui a rappelé que les cours du pétrole brut ont dépassé le seuil de 109 USD/baril à la fin de septembre de l’année en cours, « confortant ainsi les indicateurs de notre macroéconomie ».

Articles associés

Fil d'actualité

Articles de la semaine